Articles marqués avec ‘Mèo Vac’

Voyage Ha Giang en moto

Circuit voyage Ha Giang en moto

Ecrit par sur . Publié dans Ha Giang

Avec le paysage pittoresque et exceptionnels ainsi que les minorités avec les marchés colorés, Ha Giang attire tous les visiteurs. Cette région montagneuse est souvent choisie par les routards pour un voyage en moto depuis Hanoi. Cependant pour les touristes étrangers qui n’ont pas beaucoup de temps, un séjour en voiture privée avec guide de bonnes expériences est souvent conseillé. Voici un voyage Ha Giang en moto et le programme que vous pouvez faire à votre tour sans difficulté:

Jour  1. HÀ NỘI – HÀ GIANG (318 km)

–    Voyage Ha Giang en moto: bus de nuit de Hanoi à Ha Giang.
–    Départ à 19h30 de la station de My Dinh, Hanoi
–    Arrivée à 5h00 à la station de Ha Giang

Jour 2. HÀ GIANG – MÈO VẠC – ĐỒNG VĂN (155 Km)  

–    Arrivée à 5h00. Nous avons loué les motos au prix de 200.000 dongs/jour. L’essence était à notre charge.
–    Route Ha Giang -> Quản Bạ -> Tam Son. Arrêt au centre d’information de Quan Ba pour admirer Núi Đôi (la montagne doublée de Fée) au milieu de la rizière de Quan Ba.
–    Déjeuner au restaurant local.
–    Continuation de la route vers Dong Van. Arrêt pour visiter le village de Pho Cao (Phố Cáo) des Hmong et le Palais du Roi Meo (Palais de la famille Vương), trouvé facilement à grâce aux panneaux sur chemin.
–    Nuit à Dong Van.

Voyage Ha Giang en motoVoyage Ha Giang en moto

>>>Voir aussi le voyage sur mesure au Vietnam de l’agence de voyage locale au vietnam

Jour 3. ĐỒNG VĂN – LŨNG CÚ – ĐỒNG VĂN

–    Visite du marché de Dong Van: seulement au dimanche matin
–    Temps libre pour un café au Café Phố Cổ (Vieux Quartier) dans le vieux quartier de Dong Van.
–    Route pour Lung Cu – le pôle nord du Vietnam, à 20km de Dong Van. Acquérir le mât de drapeau Lung Cu. Belle vue sur la région.
–    Retour à Dong Van.
–    Deuxième nuit à Dong Van.

Jour 4. ĐỒNG VĂN – HÀ GIANG – HÀ NỘI

–    Dong Van – Ha Giang en suivant le Col de Ma Pi Leng, un des 4 cols les plus grandioses du Nord-Ouest Vietnam.
–    Arrêt pour voir la rivière Nho Que
–    Continuation vers Meo Vac -> Tam Son -> Ha Giang
–    Paiement pour la moto et bus de nuit de retour à Hanoi
–    Deuxième nuit en bus de nuit

Jour 5. HÀ NỘI

–    Arrivée à Hanoi.

Pour plus d’information de voyage au Vietnam, veuillez consulter: voyage au Vietnam, voyage à ha giang, tour à ha giang, séjour à ha giang, Circuit touristique à ha giang, guide Francophone à ha giang, chose à visiter à ha giang, voyage moto ha giang, marché de dong van, marché multiethnique, voyage Ha Giang en moto.

La prairie en fleurs de sarrasin Hà Giang

La prairie en fleurs de sarrasin Hà Giang

Ecrit par Guide francophone vietnam sur . Publié dans Nouvelle Voyage Vietnam

La prairie en fleurs de sarrasin Hà Giang: Fin octobre, les amateurs de photos se donnent rendez-vous dans la province de Hà Giang où les collines arborent une magnifique robe blanche rosé, les couleurs emblématiques des fleurs de sarrasin.

L’histoire des fleurs de sarrasin est aussi ancienne que celle des générations des H’Mông de Hà Giang (Nord). On raconte que dans les temps anciens, une famine dévasta les villages. Puisque la terre était stérile, les autochtones partirent à la recherche de nourriture. Un jour, un parfum extraordinaire arriva aux narines des paysans.

Au milieu des rochers, on découvrit une petite fleur blanche rosée, en forme de coeur renversé. Son goût était aussi subtil que le riz et le maïs. C’est ainsi que la famine prit fin. Depuis cette date, les H’Mông confectionnent dès l’automne des gâteaux et des jarres d’alcool de fruit du sarrasin.

Les fleurs de sarrasin éclosent fin octobre et perdurent un mois. Les visiteurs qui arrivent sur le haut plateau de rochers découvrent, à perte de vue, les forêts de sarrasin qui s’étendent sur les montagnes de Quan Ba à Dông Van, en passant par Yên Minh et Mèo Vac. La beauté pure de la fleur éblouit tous les amoureux de la nature. Une visiteuse Hanoïenne : «J’ai beaucoup de respect pour les autochtones. Ils vivent ici, dans des conditions difficiles, coincés dans la montagne et des terres pauvres. Ici, même si les conditions sont ardues, la beauté est partout. Les prairies couvertes de fleurs de sarrasin sont magnifiques. Tout le monde est impressionné par ce merveilleux paysage.»

Pourtant, cette beauté incroyable était complètement tombée dans l’oubli. Il a fallu attendre le développement des réseaux sociaux pour faire découvrir ce paysage magnifique aux touristes. Ce sont en effet des photos postées sur facebook qui ont fait connaître la fleur aux jeunes gens.

Comprenant très vite le potentiel touristique de la région, les autorités de Hà Giang ont décidé de multiplier les champs de sarrasin pour séduire le plus de visiteurs possible. Un festival pour célébrer la fleur de sarrazin sera même lancé en novembre prochain pour promouvoir le charme du haut plateau calcaire. Le festival des fleurs de sarrasin sera un label touristique de Hà Giang. Grâce à lui, les visiteurs viennent de plus en plus nombreux chaque année.»

Optez, vous aussi, pour cette destination unique et rendez-vous à Hà Giang à voyager pendant votre sejour au Vietnam.

Infos de la region et la province de Ha Giang: Hà Giang est une province de la région du Nord-est du Viêt Nam. La province de Ha Giang se trouve à la plus haute latitude du Viêt Nam. Elle est entourée des provinces de Cao Bằng, Lao Cai, Yên Bái et Tuyên Quang, et, elle est frontalière de la Chine au nord.

Son chef-lieu est la ville de Hà Giang. Ville de 50 000 habitants plaisamment située au confluent de la rivière Lô et de son affluent la Miên, elle bénéficie depuis plusieurs années d’un développement économique et touristique significatif dû à deux faits :

  1. La présence de la frontière chinoise à 22 km au nord, ce qui permet un trafic commercial et touristique avec la Chine (à noter que les touristes non-chinois peuvent entrer en Chine au poste-frontière, mais ne peuvent pas aller de la Chine au Viêt Nam ;
  2. Mais surtout, Ha Giang est la porte d’entrée du Géopark de Dong Van, l’un des 91 géoparks mondiaux répertoriés par l’UNESCO et situé à 130 km au nord de la ville, un énorme massif de pics calcaires, profondes vallées et canyons vertigineux ; la route du col de Ma Pi Leng, qui serpente entre Dong Van et Meo Vac, est considérée à juste titre comme la plus belle du Viêt Nam.

Toute la région est peuplée surtout de h’mongs noirs, dont la première immigration du sud de la Chine a commencé il y a 300 ans avec une centaine de famille des lignées Lu et Giang (d’où le nom de la ville et de la province).

Ha Giang est une région pittoresque et extraordinaire. Un voyage à Ha Giang où le paysage est grandiose avec la rencontre de plusieurs minorités ethniques, loin de foule de touristes est vivement recommandé pour ceux qui cherchent la vraie beauté authentique du Vietnam. Un service de guide francophone locale au Vietnam pour vous accompagner, et un service de voiture privée avec chauffeur sont toujours recommendés,

La nature grandiose à couper le souffle. Imaginez des chaînes de montagnes calcaires s’étendent vers le ciel. La construction des routes sur les pentes des montagnes, c’était un travail très dur, très difficile et parfois très dangereux. Certains aiment bien prendre des photos des routes qui sont comme un  serpent gigantesque dans les montagnes. Quelques personnes m’ont demandé s’ils termineraient leur voyage à Ha Giang seulement ou il faudrait aller plus loin, vers les districts de Dông Van et Meo Vac. Ha Giang est le nom d’une province qui couvre plusieurs parties: Dông Van, Meo Vac, Quan Ba, Yên Minh… et aussi le nom de la capitale de la province. Et il faut aller plus loin de sa capitale pour admirer la vraie beauté de la province.

La prairie en fleurs de sarrasin Hà Giang

La prairie en fleurs de sarrasin Hà Giang

Sur les trajets de Ha Giang – Quan Ba – Yên Minh – Dông Van: + Plusieurs villages des ethnies minoritaires qui portent encore leurs vêtements traditionnels. Plusieurs groupes ethniques cohabitents dans cette province: les Hmông, les Dao, les Tày, les Viet (Kinh), les Lolo, les San Diu…A la différence des groupes ethniques dans la région de Ba Be et Cao Bang, à Ha Giang, vous verrez très souvent des habitants en costumes traditionnels sur les routes: ils sortent pour chercher du bois, pour faire manger des buffles, pour cultiver du maïs, pour aller à un marché…Les maisons en terre des Hmông éparpillent joliment dans les vallées. Au pied de la tour du drapeau de Lung Cu, vous pouvez voir un village des ethnies Lolo fleuris avec leurs maison d’une étage en terre. Ils ne portent leurs vêtement traditionnels à des occasions spéciales telles que: le mariage, la fête du Têt…Des femmes de Lolo consacrent plusieurs temps pour faire leurs robes et elles sont très jolies et assez chères.

Sur la route, vous verrez aussi des ethnies Dao qui portent leur chapeau rouge et leurs bijoux en argent. A cause de longues routes, peu de touristes arrivent à Ha Giang. Cela préserve l’authenticité de la région.

+ La vie pauvre dans une région sauvage, avec très peu de pluie. Les manques de pluie, de terre pour cultiver rendent la vie dans la région est très difficile. Chaque année, plusieurs groupes de volontaires arrivent à Ha Giang et donnent des vêtements chauds, de l’alimentation pour les habitants.

Avant d’atteindre le bourg de Dông Van, nous nous sommes arrêtés en cours de route pour visiter le palais du rois Hmông: Vuong Chi Sinh. Avant 1945, le royaume du rois s’est étendu toutes les régions du Nord-Est et du Nord-Ouest du Vietnam. La maison est grande, jolie et vaut vraiment d’une visite.

Puis sur la route Dông Van – Meo Vac: en passant par la route du Bonheur et la rivière de Nho Qué, une bande de soie au milieu des montagnes. Avant d’aller au bourg de Meo Vac, il y a la Tour du Drapeau de Lung Cu où se trouve la frontière terrestre sino-vietnamienne. C’est un lieu « cher au coeur » des Vietnamiens parce que nous avons du lutter pendant beaucoup beaucoup d’année contre les Chinois pour protéger notre pays.

Au pied de la Tour, il y a un petite village des Lolo fleuris. Le village était petit mais jolie avec des fleurs du pêcher, des champs de légumes, les enfants dans les cours, les maisons en terre… J’ai loué les vêtements traditionnels des femmes de Lolo pour avoir de très belles photos.

Continuation de route vers le bourg de Meo Vac, en passant par la « route du Bonheur » et le col de Ma Pi Leng, l’un des plus hauts cols du pays.

Avant les années 1960, même un cheval ne pouvait passer ce col. Beaucoup de personnes ont creusé une route dans la montagne (il y avait des morts), dénommée la « Route du Bonheur » pour explique le bonheur des habitants à propos de cette route.

Le col de Ma Pi Leng est le toit du parc géologique du plateau karstique de Dông Van. Il offre une vue impeccable sur les vallées parsemées de champs de chanvre en terrasse, sur les villages ethniques et la rivière turquoise de Nho Qué.

Marché de l’amour de Khâu Vai Hà Giang

Ecrit par Guide francophone vietnam sur . Publié dans Nouvelle Voyage Vietnam

Marché de l’amour de Khâu Vai Hà Giang: La Semaine culturelle et touristique – le marché de l’amour de Khâu Vai 2015 aura lieu du 13 au 16 mai dans le district de Mèo Vac, province montagneuse septentrionale de Hà Giang.

Ce marché de l’amour des minorités ethniques du parc géologique du plateau calcaire de Dông Van offrira un grand nombre de rencontres, avec des jeux traditionnels et des programmes culturels, artistiques et gastronomiques intéressants, dont un concours de garrulax, des combats de zébus et de boucs… Il y en aura réellement pour tous les goûts à Mèo Vac.

Cette foire des amoureux, qui est issue d’une authentique et belle histoire d’amour, est devenue au fil des années un rendez-vous incontournable pour les touristes vietnamiens comme étrangers.

L’histoire rapporte que, jadis, un jeune couple originaire de deux tribus différentes tomba amoureux. La jeune femme était d’une grande beauté et les siens n’acceptaient pas de la laisser à un homme d’une autre tribu. Leurs adieux furent déchirants, mais ils décidèrent de se donner rendez-vous une fois par an : le 27e jour du 3e mois lunaire qui est devenu depuis le jour des retrouvailles des amoureux de toute la région.

Marché de l’amour de Khâu Vai

Selon le vice-président du Comité populaire du district de Meo Vac, Trân Kim Ngoc, le marché de l’amour de Khâu Vai est un marché hors pair. Il est incontournable pour les minorités ethniques du plateau calcaire de Dông Van, qui est entré dans le réseau global des parcs géologiques (GGN) de l’UNESCO en 2010.

Source CVN

Beauté du nord Vietnam avec col de Ma Pi Lèng Ha Giang et Son La

Ecrit par Guide francophone vietnam sur . Publié dans Nouvelle Voyage Vietnam

Beauté du nord Vietnam avec col de Ma Pi Lèng Ha Giang et Son La: Suspendus entre ciel et terre, les villages H’Mông de Giàng Chu Phin (province de Hà Giang, Nord) méritent le détour. Le col de Ma Pi Lèng est un endroit idéal pour les admirer.

De nombreuses personnes, notamment les routards, empruntent la bien-nommée route Hanh phuc (route du Bonheur) pour franchir le col de Ma Pi Lèng, et admirer en contrebas la rivière Nho Quê et les hameaux H’Mông de Giàng Chu Phin (district de Mèo Vac).

Ma Pi Lèng signifie «l’arête du nez du cheval». Ce col relie Mèo Vac à Dông Van, les deux communes les plus reculées de la province de Hà Giang (Nord). Long de 20 km et culminant à 1.500 m, il a été construit dans les années 1960 par des ouvriers H’Mông et Dao. La route Hanh phuc franchit ce col. De là, la rivière Nho Quê est semblable à un filet très mince et les maisons des H’Mông paraissent minuscules.

Des villages reculés

Au col de Ma Pi Lèng, quelques filles H’Mông indiquent que leur maison est en bas dans le village de Nia Do. Ce village et ceux de Tia Cô Xi, Ha Dê, Tia Chi Do, Dê Lang et Hô Quang Phin relèvent de la commune de Giàng Chu Phin. Cette dernière, uniquement peuplée de H’Mông, figure parmi les quatre communes les plus isolées du district de Mèo Vac.

Les villages de Giàng Chu Phin culminent à 1.200 m – 1.300 m, entre le flanc de la montagne et la rivière Nho Quê. Giàng Chu Phin et Xin Cai sont deux communes situées le long de cette rivière. Un spectacle grandiose.

Leur maison, basse, a des murs en bois, un toit en fibrociment et un sol de terre battue. Elle est entourée d’une haie en pierre. «Pour les protéger des bêtes sauvages», partage Sùng Mi Lành, chef du village de Nia Do. Il ajoute que les H’Mông de Giàng Chu Phin tirent l’eau de la rivière Nho Quê et cultivent le maïs, qui est leur aliment principal.

Col de Ma Phi Leng Ha Giang

Son La, en blanc le temps d’une floraison

Au printemps, le soleil chasse le froid et le brouillard dans la province montagneuse de Son La (Nord). Les fleurs de prunier, blanches, s’épanouissent. Dans les vergers, le visiteur à la sensation de se perdre dans un monde imaginaire. Partout, le blanc domine. Un spectacle de toute beauté, offert par la nature.

Les fleurs de prunier sont éphémères, elles se fanent en deux ou trois semaines. Durant la première moitié du mois de février, la région attire les curieux, en particulier la commune de Chiêng Den, ville de Son La, où la floraison est la plus spectaculaire.