Articles marqués avec ‘cuisine vietnamienne’

Voyage au Vietnam

Circuit au Vietnam avec les enfants

Ecrit par Guide francophone Vietnam Blog sur . Publié dans E.Voyage au Vietnam, Nouvelle Voyage Vietnam

Au lieu de rester assis devant le téléviseur toute la journée ou faire des games; c'est le moment d'emmener vos enfants en voyage pour admirer le monde. Le Vietnam est un paysage fantastique à l’autre bout du monde, totalement différent des pays occidentaux. Et le Vietnam peut être un bon début pour le carnet de voyage !

Là ! Vos enfants auront l’occasion de vivre dans les expériences inhabituelles qui se présentent dans la visite et la découverte de nouvelle terre, le circuit au Vietnam avec des enfants.

Le Vietnam, un pays sympathique et chaleureux

Voyage au Vietnam

Le Vietnam dispose de nombreuses histoires intéressantes à raconter. Un voyage au Vietnam avec guide francophone vous permet d’en apprendre plus sur des récits historiques et culturels attachés avec l’histoire vietnamienne. Chaque récit curieux vous amène à une surprise. Quelle est l’histoire de la baie d’Halong ? Que signifie le nom Hanoi ? Vous pouvez trouver ces réponses par vous-même à travers des visites des sites fascinants et extraordinaires. Apprendre des histoires sur le pays est aussi même les joies et les bonheurs.

Les Vietnamiens sont très gentils et sympathiques. Ils aiment les enfants. N’import où vous allez, les habitants vietnamiens sourirent toujours à des bébés et à des enfants. Ne vous inquiétez pas car l’attention n’est pas excessive et saisissez l’occasion d’être au plus près des locaux, de leur culture et de leur quotidien ! Vos enfants seront chéris au Vietnam.

Le Vietnam, aire de jeux pour les enfants 

Voyage au Vietnam avec guide francophone

>>> Voir aussi les circuits voyage sur mesure au Vietnam de l’agence de voyage au Vietnam

Vous trouverez ici de nombreux divertissements et loisirs pour toute votre famille. Le pays est en train de devenir une destination écologique pour les amateurs de plein air et les voyageurs actifs. Alors pendant vos vacances au Vietnam, n’hésitez pas à essayer l’écotourisme.

Reconnue comme patrimoine naturel mondial, la baie d’Halong est idéale pour ceux qui aiment se plonger au milieu de la nature ainsi que faire des activités intéressantes. Votre famille peut profiter des beaux paysages calcaires et participer à des activités de plein air; telles que le kayak, la visite des belles grottes, la natation, la pêche du calmar,…lors d’une croisière en baie d’Halong

Il existe des dizaines de systèmes de grottes complexes disséminés à travers le Vietnam. Les grottes sont formées par d’innombrables stalactites de formes différentes. C’est le moment précieux de passer une nuit en plein air.

Une journée de visite intéressante et occupée incite les enfants à recharger votre corps des plats colorés et raffinée. La cuisine vietnamienne est géniale! Lors de tout voyage en famille, la question la plus importante est “de quoi on mange?“. Et ce fardeau à résoudre devient plus facile au Vietnam.

Cuisine vietnamienne - voyage au Vietnam avec des enfants
Nourrriture vietnamienne

La nourriture vietnamienne est variée et délicieuse. Le riz, la nouille, la viande et les légumes sont des ingrédients indispensables dans chaque repas quotidien des familles vietnamiens. Ne ratez pas un street food tour pour mieux comprendre la culture culinaire du Vietnam et le mode de vie des habitants. En outre, vous trouverez également de nombreux plats occidentaux plus familiers tels que des pizzas, des spaghettis et des hamburgers avec des frites… Alors soyez assuré que vous pourrez toujours manger localement à prix raisonnable.

Vous souhaitez faire un circuit au Vietnam avec vos enfants ? Notre agence de voyage locale Vietnam Dragon Travel vous renseigne sur votre circuit sur mesure au Vietnam avec notre équipe de guide francophone dynamique et professionnelle.

Trouver cet article à travers les mots-clés: voyage au Vietnam, circuit au Vietnam en famille, circuit au Vietnam avec des enfants, voyage au Vietnam en famille, écotourisme au Vietnam, agence de voyage locale Vietnam, cuisine vietnamienne, habitants vietnamiens sympathiques

Marché de Ben Thanh Saigon

Découverte du grand marché de Ben Thanh Saigon

Ecrit par Guide francophone Vietnam Blog sur . Publié dans Ho Chi Minh- Ville, Marchés, Nouvelle Voyage Vietnam

Étant un marché dynamique pendant la journée et un centre nocturne à la tombée de nuit, le marché de Ben Thanh Saigon est absolument une attraction incontournable de la ville la plus dynamique du Vietnam, Saigon.

Même si vous avez passé des années à faire des emplettes dans des centres commerciaux modernes, le shopping est devenu une tâche ordinaire pour vous, explorer un marché locaux asiatique est toujours une expérience exaltante.

>>> Lire aussi: Découverte de Ho Chi Minh ville à travers des lieux mystérieux

Marché de Ben Thanh dans le passé et au présent

Marché Ben Thanh Saigon
Marché Ben Thanh Saigon

>>> Voir aussi les circuits voyage sur mesure au Vietnam de l’agence de voyage au vietnam

Construit en 1870 par les colons français, le marché Ben Thanh est maintenant le marché le plus ancien et l’un des symboles de la ville de Ho Chi Minh. Cela en fait un incontournable pour tous les visiteurs se rendant dans cette ville vieille de 300 ans.

Aujourd’hui, le marché de Ben Thanh est niché dans une atmosphère très moderne  du district 1 – district le plus dynamique et plein de centres commerciaux, d’hôtels et de restaurants… de Ho Chi Minh Ville. Les circulations sont donc extrêmement pratiques.

Si vous voulez acheter des ingrédients frais, il faut se réveiller tôt. La plupart des kiosques de produit frais; comme viande, poisson, légumes,… sont ouverts tôt le matin tandis que d’autres restants commencent à 8-9h du matin.

Vous pouvez trouver ici presque tout, des aliments secs aux vêtements à un prix raisonnable. L’atmosphère du marché peut parfois être un véritable chaos, mais c’est une expérience excitante après tout.

De tard en après-midi à tard dans la nuit, les stands du marché sont fermés, mais plusieurs restaurants sont ouverts à l’extérieur dans les rues environnantes. Ces petits restaurants intéressants vous proposent une variété de choix: hot pot, grillades, fruits de mer, collations… Après la dégustation des plats locaux, vous levez et vous promenez le long du quartier qui a en peu de temps transformé en un marché de nuit de lumières et glamour.

Le marché de Ben Thanh apparaît de nos jours dans un grand nombre de publications, de films et d’articles en ligne. Votre voyage à Ho Chi Minh ville ne peut s’achever sans une visite du marché de Ben Thanh pour explorer le Vietnam authentique.

Que faire et de quoi manger au marché ?

Marché de Ben Thanh Saigon
Marché de Ben Thanh Saigon

Ben Thanh est d’abord une zone très connu pour la richesse de la cuisine vietnamienne. Un grand nombre de vendeurs et d’étals de nourriture dans la section des aliments du marché vous offrent des plats fraîchement préparés. Vous pouvez savourer différentes sortes de plats locaux; comme le crêpe vietnamienne, le galette de riz, le rouleau de printemps, le Hu Tieu…

Le soir, pendant que tous les stands du marché sont fermés; les petits restaurants sur le trottoir autour du marché s’ouvrent et le rendent extraordinairement animé région. Ne ratez pas de l’essayer au moins une fois la bière fraîche à un prix avantageux. Souhaitez vous mieux comprendre la vie quotidienne des habitants ? De quoi mangent-ils ? Viens juste ici et trouve la réponse.

Des vêtements, chaussures, sacs, bijoux aux ustensiles de cuisine, épicerie, gâteaux, bon café vietnamien… tout ce dont Saigonese a besoin pour sa vie quotidienne se trouve ici. Vous pouvez en apprendre en profondeur sur la vie locale et avoir une expérience utile pour faire des achats au Vietnam. Pour ceux qui aiment acheter des souvenirs à prix raisonnable, voici exactement l’endroit que vous recherchez. Outre les produits à usage quotidien, les touristes peuvent trouver ici une variété d’artisanat local accrocher. De petits cadeaux pour les amis et la famille chez vous; vous aident à rappeler le voyage à Ho Chi Minh Ville Vietnam.

Et n’oubliez pas de marchander les articles pour obtenir un prix plus avantageux ! Soyez confiant et préparer par avance vos négociations.

Mots-clés: marché de Ben Thanh Saigon, marché Ben Thanh Saigon, Marché Ben Thanh, voyage à Ho Chi Minh ville.

Cuisine vietnamienne

Voyage gastronomique en Asie : introduction à la cuisine vietnamienne

Ecrit par sur . Publié dans Articles echanges

La cuisine asiatique est l’une des cuisines les plus riches et les plus diversifiées au monde. La spécificité de cette gastronomie repose par exemple sur le goût légèrement épicé et délicat, les ingrédients parfumés, ainsi que sur les sauces spéciales accompagnant les viandes, les poissons et les légumes. Il y a de quoi réveiller vos papilles gustatives. Cependant, vous allez voir dans cet article une cuisine qui possède ses propres particularités et spécialités : la cuisine vietnamienne.

Cuisine vietnamienne

L’art de la table du Vietnam

Durant votre voyage au Vietnam, vous allez pouvoir découvrir un beau pays riche en culture gastronomique à travers son art de la table et sa décoration d’intérieur. Vous serez par exemple intéressé de voir les céramiques, les tissus ethniques et autres objets de la vie courante réalisés par les artisans et sculpteurs vietnamiens.

Il y a les assiettes en céramiques vietnamiennes, les dessous de verre en lin, les éponges végétales en courge séchée mướp, les filtres à thé en feuille de Bodhi, les moules traditionnels à gâteau de lune, les carafes, mugs et théières artisanaux, les boîtes à thé en bois de cannelle, les cuillères à thé en bois de buffle, les repose-sachets de thé artisanaux, etc. Les petits bols et les baguettes sont également les éléments indispensables d’un repas vietnamien.

Les saveurs et les recettes de la gastronomie vietnamienne

Sachez que la cuisine vietnamienne varie dans chaque région. On peut distinguer trois types principaux : la subtilité de la cuisine du Nord, les plats gras du Centre et la diversité de la cuisine du Sud. Toutefois, elle met l’accent sur cinq goûts fondamentaux : le salé, le sucré, l’amer, l’acide et la saveur piquante. Dans ses recettes et plats quotidiens, les légumes et les fruits sont beaucoup utilisés. Les légumes sont généralement bouillis dans l’eau ou sautés avec de l’ail ou du gingembre.

De plus, vous trouverez d’autres ingrédients essentiels comme le riz sec ou gluant, la pâte de crevette, la citronnelle, les piments et surtout la fameuse sauce nước mắm. Cette dernière est l’ingrédient principal qui peut remplacer le sel de la cuisine vietnamienne. Il s’agit d’un extrait de jus de différents poissons fermentés dans du sel. Enfin, les plats du jour sont préparés exclusivement avec de la viande ou des fruits de mer.

Quelques plats typiques à ne pas manquer

Lorsqu’on voyage Vietnam, on pense automatiquement aux plats typiques comme les sautés et les beignets de crevettes, les rouleaux de printemps aux crevettes grillés, la soupe tonkinoise « phở », etc. Mais, en réalité, il y a plus à découvrir. Vous pourrez par exemple goûter à la salade croquante de fleurs de bananier Gỏi Bắp Chuối.

Vous apprécierez aussi le poisson, le riz, les gâteaux qui sont enveloppés et cuits dans des feuilles de bananier qui donnent un goût parfumé et une légère couleur verte. Sinon, essayez les œufs de couvée de canard (embryon au dixième jour de couvée) qui sont très appréciés par les Vietnamiens. Ils les mangent cuits à l’eau, avec du sel, du poivre et de la menthe.

La gastronomie à Hanoi un as du tourisme Vietnam

La gastronomie à Hanoi un as du tourisme Vietnam

Ecrit par Guide francophone vietnam sur . Publié dans Nouvelle Voyage Vietnam

La gastronomie à Hanoi un as du tourisme Vietnam: Hanoi est considérée depuis longtemps comme une destination attrayante, non seulement pour ses beaux sites et ses vestiges historiques, mais aussi pour sa gastronomie raffinée.
L’Asia Book of Records a inscrit 12 plats vietnamiens dont trois de Hanoi (le pho, le bun cha et le bun thang) dans la liste des meilleurs mets asiatiques. Et récemment, le journal britannique Telegraph en a remis une couche en qualifiant Hanoi de ville gastronomique «la plus attrayante du monde».
Lors votre séjour au vietnam, Si l’on visite la ville de Hanoi, et promene dans le vieux quartier de Hanoi, on peut voir une multitude de restaurants proposant des plats, parfois simples tels que le riz gluant à la vapeur ou le flan de riz, parfois plus élaborées comme le pho (soupe de vermicelles de riz avec du bœuf ou du poulet), le bun thang (soupe avec vermicelles de riz, du poulet, du porc et des crevettes), ou le bun cha (vermicelles de riz servies avec des brochettes de porc). Les restaurants et les brasseries de la capitale attirent chaque année plus de trois millions de touristes étrangers et bien plus, encore, de touristes vietnamiens.
«Capitale millénaire, Hanoi est le lieu de convergence des savoir-faire de toute la nation, y compris en matière de gastronomie. Les touristes vietnamiens et étrangers raffolent des plats de Hanoi, dont certains sont vantés dans les guides touristiques du monde entier. Qui n’a jamais entendu parler des nems, du pho, du cha ca ?…», dit Mai Tiên Dung, ancien directeur adjoint du Service de la culture, des sports et du tourisme de Hanoi.
Les nouilles dominent la gastronomie de Hanoi
Le pho est sans doute le plat hanoien le plus connu des touristes étrangers. CNN lui a même accordé la 28e place dans son classement des meilleurs plats du monde. À première vue, c’est pourtant bien simple : du bouillon, des vermicelles de riz, des morceaux de bœuf ou de poulet, de la ciboulette, des herbes aromatiques… Il n’empêche. Le pho est pourtant mondialement connu, avec des chaînes telles que Pho vuông ou Pho 24. Toutefois, les gourmets préfèrent toujours les restaurants traditionnels tels que Pho Thin, rue Lo Duc, à Hanoi. Ce restaurant ne propose qu’une spécialité unique : le pho avec du bœuf sauté à l’oignon.
«Le restaurant a été créé il y a plus de quarante ans. C’est une affaire familiale. Je suis ravie de voir un grand nombre de clients venir au restaurant grâce à notre bonne réputation», dit Thu Lan, du restaurant Pho Thin.

La gastronomie à Hanoi un as du tourisme Vietnam

La gastronomie à Hanoi un as du tourisme Vietnam

Autre plat incontournable de Hanoi : le bun thang, considéré comme l’un des plus raffinés. Il s’agit là encore d’une soupe, avec des vermicelles de riz, un bouillon de poulet, des crevettes séchées, et bien d’autres choses encore. Le bun thang satisfait non seulement les papilles, mais aussi les yeux : le jaune de l’omelette, le rouge des crevettes, le vert des herbes aromatiques, le blanc du poulet et des radis aigre-doux et le marron des champignons parfumés…
C’est un ensemble parfait ! Nguyên Thi My tient un restaurant de bun thang, rue Hàng Hom : «J’ai repris le flambeau en 1991. Le bun thang est sans doute le deuxième plat le plus connu de Hanoi, le premier étant le pho. Il est composé d’un grand nombre d’ingrédients : vermicelles de riz, poulet, omelettes, porc pilé, champignons parfumés, herbes aromatiques, radis aigre-doux, bouillon…. Je suis ravie de voir que ce plat gagne de plus en plus de notoriété de par le monde».
Et enfin, comment ne pas mentionner le bun cha, qui apparaît dans tous les guides touristiques sur Hanoi. Une portion de bun cha comprend un peu de vermicelles de riz, des brochettes de porc grillées sur du charbon de bois, une sauce aigre doux et différents types d’herbes aromatiques. Lors de sa récente visite au Vietnam, le président des États-Unis Barack Obama n’a d’ailleurs pas résisté à l’attrait du bun cha, en lui apportant une consécration aussi méritée qu’inattendue!

Source CVN

Salade vietnamienne aux papayes vertes

Ecrit par Guide francophone vietnam sur . Publié dans Nouvelle Voyage Vietnam

Salade vietnamienne aux papayes vertes

INGRÉDIENTS : (4 pers.)

– 250 g de papaye verte taillée en fines lanières

– 125 g de carotte taillée en fines lanières

– 15 crevettes cuites

– 2 cuillères de cacahuètes grillées et concassées

– 20 feuilles de menthe ciselées

– 1 petite cuillère et demie de sel

Salade vietnamienne aux papayes vertes

– 1 pincée de sucre

– 1 citron

– 1 gousse d’ail

– nuoc mâm

PRÉPARATION :

Râper les papayes et les carottes dans un saladier. Ajouter une cuillère et demie de sel afin de dégorger l’ensemble. Après 15-20 min, bien essorer la papaye et les carottes. Jeter le jus.

Préparation de la sauce :

Écraser la gousse d’ail dans le jus citron pressé à l’intérieur d’un petit récipient. Faire fondre le sucre dans cette préparation.

Assaisonner la salade grâce à cette sauce.

Ajouter le nuoc mâm pour saler le tout selon votre goût.

Ajouter la menthe finement ciselée. Bien mélanger.

Disposer les crevettes préalablement coupées en deux de manière transversale sur le dessus de la salade.

Avant de servir, ajouter les cacahuètes concassées et le reste de menthe sur la salade préparée.

Cette salade s’accompagne très bien de chips chinoises que vous trouvez dans le commerce.

Les films sur le Vietnam Laos et Cambodge

Ecrit par Guide francophone vietnam sur . Publié dans Nouvelle Voyage Vietnam

Les films sur le Vietnam Laos et Cambodge : c’est l’occasion pour vous de regarder un des films ci dessous. Voici la liste des films et les 3 premiers gagneront une belle collection de carte postale sur le Vietnam, Laos et Cambodge !

  •  *Nous étions soldats*
  • *L’odeur de la papaye verte*
  • *L’Amant*
  • *Entre ciel et terre*
  • *Dien Bien Phu*
  • *La Saigon des goyaves*
  • *Indochine*
  • *Les âmes errantes*

Courant des années trente, Eliane Devries dirige avec son père Emile une plantation d’arbres à caoutchouc. Elle a adopté Camille, une princesse annamite orpheline. Toutes les deux ne vont pas tarder à tomber amoureuses de Jean-Baptiste, un jeune officier de la marine. Au même moment, sur fond de nationalisme ambiant, sont perpétrés les premiers attentats contre les Français…

La vie des soldats français qui durant 57 jours résistèrent aux Viet-minh, déclenchant une bataille le 13 mars 1954 a 17h30. Le 7 mai 1954, à la même heure, la bataille prit fin avec la capitulation de l’armée française qui se rendit aux mains de l’ennemi. Cette défaite militaire sonne la fin de l’Empire colonial français.

?

Les amours d’une jeune fille de quinze ans et demie et d’un Chinois de trente-six ans à la fin des années 1920 en Indochine.

Tombé d’un goyavier à l’âge de treize ans, Hoa a grandi en conservant l’aptitude mentale d’un enfant. Fringant jeune homme de cinquante ans, Hoa retourne inlassablement devant la maison de son enfance et observe avec fascination le goyavier trônant dans la cour.

Dans un quartier de Saigon en 1950, Mùi, une petite fille paysanne de dix ans arrive une nuit pour entrer au service d’une riche famille de la ville. Ti, une vieille servante qui officie déjà pour eux, lui inculque les gestes et l’attitude que requiert cette nouvelle condition.

?

Le dimanche 14 novembre 1965, à 10h48, au Vietnam, le lieutenant-colonel Harold C. Moore, instructeur à Fort Benning, et 400 soldats américains sont parachutés sur la zone dit d’X-Ray, dans la vallée de Ia Drang. Celle-ci, surnommée Vallée de la Mort par les Vietnamiens, est contrôlée par les forces ennemies. Homme de parole, Moore avance le premier sur le champ de bataille. Lui et ses hommes se retrouvent rapidement encerclés par plus de 2 000 militaires du Viêt-Cong.

?

Au Vietnam, trente ans après la guerre, les fantômes du passé n’ont pas fini de hanter les vivants : des centaines de milliers de soldats sont morts sans sépulture, réduits au triste destin d’âmes errantes.  Munis des registres de leur unité, Tho et Doan, deux anciens combattants Viêt-Cong, se mettent en quête des tombes de leurs camarades, dans l’espoir de ramener leurs corps à leurs familles. De champs de bataille oubliés en cimetières de « soldats inconnus », leur quête les ramène sur les lieux qui ont marqué leur jeunesse et forgé leur destin.

Dans un présent parfois indifférent à cette histoire tragique, ils rencontrent une femme encore hantée : Madame Tiêp.

L’épopée de Ly et de sa famille, avant, pendant et après la guerre du Vietnam. Sa lutte contre les troupes gouvernementales qui investissent son village, sa fuite à Saigon, son mariage avec un soldat américain, son départ pour l’Amérique et puis son retour avec ses deux fils.

Les fleurs au Vietnam

Ecrit par Guide francophone vietnam sur . Publié dans Cuisine, fleurs et fruits

Les fleurs au Vietnam: Les fleurs sont très présentes dans le quotidien et dans la culture vietnamienne. Elles marquent également le changement des saisons dans le pays. Je vous propose de découvrir dans quels cas elles sont utilisées et leurs significations.

Premièrement, on peut utiliser les noms des fleurs en tant que prénoms de filles. En voici quelques exemples :

Jardin-lotus

  • Anh Đào : fleur de cerisier
  • Mai : Prunier
  • Lan : Amaryllis
  • Cúc : Chrysanthème
  • Sen : Lotus
  • Mẫu đơn : Pivoine
  • Hoa hồng : Rose
  • Liên : lotus
  • Bạch Liên : lotus blanc
  • Hoàng Mai : fleur d’abricot jaune
  • Hồng : rose
  • Hồng Loan : phénix rose
  • Hồng Đào : rose et fleur de cerisier
  • Hồng Quế : rosier cannelle
  • Lưu Ly : myosotis
  • Ngoc Lan : ylang-ylang
  • Nhu Quynh : comme le rubis
  • Phong Lan : orchidée
  • Quynh Anh : beauté du rubis
  • Quynh Chi : branche de jade
  • Thủy Tiên : Jonquille
  • Truc Dào : laurier rose
  • Truc Mai : bambou et abricotier
  • Tu Quynh : joli rubis
  • Tuyêt Mai : fleur d’abricot blanc

La fleur de chrysanthème.

Durant votre voyage au Vietnam, vous pourriez visiter le marché nocturne de Quang Ba, district Nhat Tan à Hanoi où les fleurs envahissent toute la rue …

Les fleurs au Vietnam sont aussi utilisées dans le cadre de la religion comme par exemple le lotus et la tubéreuse, qu’on compare bien souvent à l’homme de part l’éthique confucéenne ou la religion du bouddhisme. Selon les anthropologues, le lotus est à l’origine de deux symboles différents : celui de la pureté (bouddhisme, vertu) et celui de la sexualité (culte de la fécondité). Par exemple, à Hanoi, vous pouvez voir les lotus devant la pagode du pilier unique.

Ces fleurs peuvent aussi figurer aux funérailles ou siéger sur l’autel des ancêtres à l’occasion des cérémonies rituelles.

On les utilise aussi dans la vie quotidienne, en tant que « décoration » souvent dans les lacs comme le lac Ho Tay à Hanoi (lotus), les bassins dans les temples ou chez les habitants … Nous retrouvons également la fleur de chrysanthème (fleur d’or), la fleur d’abricotier et de pêcher, qu’on achète ou qu’on offre car elles portent bonheur et chance ainsi que la fleur de « mille an » qui amène la prospérité chez soi. Il y a également les orchidées considérées comme une fleur « bourgeoise » et « oisive. Au fil du temps, sa beauté a été reconnue et popularisée.

D’autre part, elles peuvent servir de modèle d’art, comme motif décoratif sur broderie, tableaux, sculpture, artisanat, vaisselles, bibelots, architecture …

Offrandes-fleurs

Mais aussi pour la fabrication de vêtements comme l’habit à feuille de lotus qui désigne la veste féminine traditionnelle à col rebattu.

Vous pouvez prendre des médicaments à base de graine de lotus, on dit que ses graines peuvent avoir des effets de somnifère …

Et enfin, en cuisine, les graines et les racines tubéreuses du lotus entrent dans la composition de plats délicieux tels que le poulet ou pigeon cuit à l’étouffée (graines), ragoût de pattes de cochon (racine), graines de lotus comme dessert : Che sen ou en confiture. Maintenant, chers internautes, vous savez tout du lotus. Vous pouvez choisir de le voir, le sentir ou le déguster.