Articles marqués avec ‘Visite Saigon’

Moto, le meilleur moyen de transport pour voyage au Vietnam

Ecrit par Guide francophone Vietnam Blog sur . Publié dans Nouvelle Voyage Vietnam

Au Vietnam, les motos sont omniprésentes, heure de pointe ou pas. Il y en a près de 9 millions pour 10 millions d’habitants. Plus qu’un véhicule, c’est ici un mode de vie, les Vietnamiens ne les quittent pas, même pour la sieste. Découvrez ensemble le moto, un meilleur moyen de transport au Vietnam !

Moto au Vietnam
Moto au Vietnam

Premier moyen de transport au Vietnam

Voir aussi le voyage sur mesure au Vietnam de l’agence de voyage locale au vietnam

C’est le premier moyen de locomotion au Vietnam. Il s’est vendu près de 3 millions de moto chaque année (enquête en 2015), Vietnam est le 4è plus gros marché dans les pays asiatiques.

Il sert à transporter à peu près tout comme marchandises : animaux, miroir, télévision, fleurs mais surtout dans des quantités inimaginables, ceci ne sont que des exemples, il faudrait un article complet pour lister tout ce que l’on peut transporter. On peut aussi y faire la sieste ou lire son journal. C’est assez commun de croiser des scooters avec 5 voir 6 vietnamiens sur un seul scooter (avec des enfants debout). C’est la première chose qui nous surprend en tant qu’occidentaux arrivant à Hanoi ou à Ho Chi Minh.

Dans certaines régions du Vietnam comme par exemple les îles Cham ou le nord, on ne trouve quasiment que des motos semi automatiques réputés plus costauds mais plus difficile à conduire puisqu’il faut passer les vitesses au pied.

Pour passer le permis, ce n’est pas différents de chez nous, il y a une partie code et une partie conduite qui se résume à effectuer un huit en moto (à Hoi An). Pour les étrangers, le permis commence à être obligatoire mais seulement dans une infime partie du pays pour l’instant et il est facile de s’en procurer un si vous avez un permis voiture français qui peut être changé en permis de moto. Ce qui évite de rouler sans papier surtout si vous effectuez la traversée du Nord au Sud.

Conseils pour louer une moto au Vietnam

Vous devrez remplir, pour le faire, un formulaire de location de moto puis laisser votre passeport comme une caution contre la moto. La plupart des locataires offrent plusieux choix : scooters en vitesse manuel et automatique. La location de scooter est également accompagné d’un casque car le port du casque est obligatoire au Vietnam.

voyage au Vietnam à moto
voyage au Vietnam à moto

Voici quelques conseils pour votre voyage à moto au Vietnam:

  • Vérifiez bien votre moto!
  • Gardez les coordonnées de l’agence de location !
  • Assurez-vous votre casque en bon état !
  • Anticipez vos environs !

Espérons que cet article est utile pour votre voyage au Vietnam ! Si vous avez des questions sur votre circuit au Vietnam, contactez avec notre agence de voyage locale au Vietnam et guide francais au Vietnam !

Trouvez sur google par mots-cles: agence locale de voyage a Hanoi, Voyage en moto au Vietnam, location de moto au Vietnam, voyage à moto au nord du Vietnam, voyage à moto nord du Vietnam, moto au Vietnam

Voyage à moto pour découvrir les rizières verdoyantes

Sites incontounables pour voyage à moto au nord du Vietnam

Ecrit par Guide francophone Vietnam Blog sur . Publié dans Nouvelle Voyage Vietnam

Le Vietnam, surtout le Nord est encore très sauvage et la moto reste le mode de déplacement idéal. Il confère liberté et indépendance. Les routes montagnardes sont entourées de paysages merveilleux. Découvrez ces paysages à couper le souffle lors de votre voyage à moto au nord du Vietnam.

1. Mai Chau

Voyage à moto pour découvrir les rizières verdoyantes
Voyage à moto pour découvrir les rizières verdoyantes

>>>Voir aussi le voyage sur mesure au Vietnam de l’agence de voyage locale au vietnam

Mai Chau est un réel havre de paix situé au Nord du Vietnam dans la province de Hoa Binh. Situé à environ 150 km de Hanoi, cette province non loin de Hanoi, est assez facile à visiter à moto. Le trajet de Hanoi à Mai Chau dure en moyenne 4 heures. Plus on s’éloigne de Hanoi, plus la route devient calme. À moto, vous serez au plus proche de la nature et vous aurez ainsi accès à divers chemins et routes. Un voyage à moto à Mai Chau, offre la possibilité de profiter d’un endroit calme et relaxant au contact des habitants et des animaux qui vivent en toute tranquillité avec eux au quotidien.

2. Sapa

La moto est le moyen de transport à privilégier pour ceux qui aiment la liberté et se mettre au défi. Parmi les véhicules utilisés, les motos sont un excellent choix pour les voyageurs qui aiment les sensations fortes, à travers la jungle ou à travers les sentiers suspendus au flanc des montagnes vertes.

Où louer une moto à Sapa ? C’est très facile de louer la moto sur place. Vous allez à la fin de la rue Cau May. Ces motos à louer sont au carrefour, en face de l’hôtel Royal Sapa. Il y a les motos 100 – 110 cm 3 avec la vitesse et les motos automatiques.

3. Ha Giang

Voyage à moto à Ha Giang
Voyage à moto à Ha Giang

Parcourir la province de Ha Giang à moto, c’est découvrir un autre Vietnam, aux mœurs et aux paysages réellement à part. Considéré par beaucoup de personnes friandes d’aventures comme un must au Vietnam, Ha Giang est une des destinations les plus convoitées. Elle est un des endroits à ne pas manquer des voyageurs indépendants vietnamiens et étrangers.

À Ha Giang, et particulièrement dans les plateaux de Dong Van, les routes sont petites, sinueuses, donc allez lentement, à environ 40 km/h . Notez aussi, que sur les routes à Ha Giang, il n’y a pas beaucoup de station d’essence, donc, vérifiez votre réservoir tous les matins, pour éviter les arrêts non voulus à cause de manque d’essence.

Le prix de la location de moto à Ha Giang est tout à fait raisonnable, entre 100 000 VND et 200 000 VND/ jour suivant la qualité des motos.

4. Cao Bang

Voyage à moto au nord du Vietnam
Voyage à moto au nord du Vietnam

La nature de Cao Bang est majestueuse, immense, intacte et immaculée avec des montagnes, des forêts, des rivières, des ruisseaux…Lors de votre voyage à Cao Bang en moto, vous ne pourrez pas ignorer la cascade de Ban Gioc se trouvant à la frontière avec la Chine. À côté de Ban Gioc, vous avez la grotte de Nguom Ngao (Grotte des Tigres) pleine de stalactites et stalagmites de milliers de formes différentes.

Cao Bang est favorable au voyage à moto pendant les quatre saisons. Au mois d’Août et de Septembre, la cascade de Ban Gioc est très belle avec son eau bleue turquoise. Le mois de Novembre et de Décembre sont connus pour leur floraison de fleurs sauvages poussant brillamment sur les sentiers de Cao Bang.

Pour avoir un voyage agréable, il faut penser à conduire prudemment. Pour votre sécurité respectez toujours la vie culturelle des peuples locaux…

Voilà, c’est les destinations incontournables au nord du Vietnam pour votre voyage à moto. Nous espérons que ces informations vous seront utiles pour votre circuit sur mesure au Vietnam. Contactez à notre agence de voyage locale au Vietnam si vous avez des questions ou besoin de conseils ! Nous serons honoré de vous accueillir !

Trouvez sur google par mots-cles: Agence de voyage au vietnam; agence de voyage locale francophone au vietnam; Meilleur Voyage vietnam à moto, agence locale de voyage a Hanoi; Visite ville Hanoi Saigon Ho Chi Minh en vespa; Voyage en moto au Vietnam, location de moto au Vietnam; Voyage nord vietnam a moto, voyage à moto au nord du Vietnam, voyage à moto nord du Vietnam

La ferme aux crocodiles Hoa Cà Saigon

La ferme aux crocodiles Hoa Cà à Saigon

Ecrit par Guide francophone vietnam sur . Publié dans Nouvelle Voyage Vietnam

La ferme aux crocodiles Hoa Cà à Saigon: L’endroit est vraiment sympathique, et le personnel, très accueillant. Il faut dire que lorsqu’on arrive dans cette ferme, on sait que l’on va vivre une expérience hors du commun et découvrir cet animal fascinant qu’est le crocodile. Bienvenue à la ferme Hoa Cà, dans le 12e arrondissement de Hô Chi Minh Ville.

L’autre ami de l’homme !

À bien des égards, le crocodile est un animal sympathique. Il ne fait pas de bruit, peut rester des heures à ne rien faire sans déranger personne, et en plus, il n’est jamais malade. D’après ce que l’on comprend, il n’existerait aucune maladie répertoriée pouvant terrasser la bête. Ainsi, il n’y a pas un seul vétérinaire à la ferme aux crocodiles Hoa Cà. En revanche, il peut faire vivre, au sens propre comme au sens figuré, un grand nombre de personnes.En effet, l’élevage et la transformation de peaux de crocodile permettent des modèles économiques de forte rentabilité. De plus, la chair de crocodiles est de plus en plus appréciée des gourmets, et l’huile de crocodile a des vertus incroyables, notamment celles de fortifier les os des jeunes enfants. Dans le 12e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville, le crocodile est donc devenu un animal quasi-mystique, respecté de tous.

La ferme aux crocodiles Hoa Cà a été créée en 2003 par Tôn Thât Hung, qui est toujours son propriétaire ainsi qu’un homme particulièrement actif dans ce secteur. Actuellement, près de 2 000 crocodiles sont dans l’établissement, tous des « Crocodylus porosus » ou crocodiles d’eau salée. Ces grosses bestioles sympathiques sont nourries 2 fois par semaine, essentiellement de poissons. L’objectif pour les prochaines années est de passer à 5.000 crocodiles afin de rejoindre d’autres fermes du même type de Cà Mau, Bac Liêu et de Tiên Giang.

Ouf, le crocodile est donc sauvé des… eaux, alors qu’il était menacé de disparition il y a une vingtaine d’années.

Depuis, il attire les visiteurs, et même les établissements scolaires y envoient de petits groupes d’élèves. C’est le cas de l’école francophone “Boule & Billes” qui a été l’une des premières à s’intéresser au phénomène.

C’est extraordinaire le steak de croco: On a donc croisé récemment de jeunes élèves de l’École Boule & Billes Binh Thanh qui ont fêté il y a quelques mois les 10 ans de leur établissement. Cette structure scolaire s’investit dans le développement de la Francophonie à Hô Chi Minh-Ville et évolue d’année en année grâce au soutien des parents d’élèves.

D’abord crèche halte-garderie et centre d’activités périscolaires les après-midis pour les 3 à 6 ans, l’offre s’est élargie depuis, avec des classes de maternelle, et l’ouverture prochaine d’une deuxième structure d’accueil dans le 2e arrondissement de la ville. Les enseignants de “Boule & Billes” ont donc décidé d’être des précurseurs et d’offrir à leurs élèves des visites de qualité, proprement inoubliables. Il faut dire que le petit groupe a eu droit à tous les honneurs y compris, privilège rare, de pouvoir visiter les emplacements réservés aux bébés crocodiles – dans un silence de cathédrale.

En effet, ceux-ci semblent résolument allergiques au bruit et peuvent mourir sur place s’ils sont dérangés par des bruits trop répétitifs. Les élèves et leurs professeurs ont pu contempler les bêtes, assister à leur repas, puis à leur tour passer à table pour déguster de bons steaks… de croco. Tous se sont régalés et garderont de cette visite des images très fortes. Au fait, si un steak, c’est trop pour vous, rassurez-vous, tout est bon dans le croco et le restaurant propose un menu complet à base de crocodile.

La ferme aux crocodiles Hoa Cà SaigonLa ferme aux crocodiles Hoa Cà Saigon

Des idées de cadeaux pour Noël: Mais la particularité de cette ferme, c’est qu’elle a su développer une tannerie et une usine de confection de produits en cuir. Et là, vous pouvez faire plaisir à vos proches en achetant sacs, chaussures, porte-monnaies voire, pourquoi pas ?, un crocodile empaillé ! L’usine de production emploie 80 personnes pour la fabrocation de produits de haute qualité certifiés et garantis 3 ans.

Avec M. Duc et Melle Thao, les guides francophones de la ferme, vous pourrez faire les bons choix. D’ailleurs, M. Duc nous rappelle que la ferme a également d’autres projets en développement: la construction en cours d’un laboratoire de recherche et de production de médicaments à base d’huile de crocodiles pour mieux soigner les os des plus jeunes. La ferme fournit d’ores et déjà en cette huile-miracle un hôpital pour enfants situés à 3 km de la ferme. Décidément, tout est vraiment bon dans le crocodile, car cette huile contient des Omega 3,6 et 9, ainsi que des vitamines E et K.

On estime que 600.000 crocodiles sont élevés dans 27 provinces et villes du Vietnam. La plupart des crocodiles sont élevés dans les provinces du sud (24 provinces et villes) qui fournissent 90 pour cent du total des crocodiles du pays. Chaque année, le Vietnam exporte 25.000 à 30.000 crocodiles ou peau de crocodile.

  • Công Ty TNHH Cá Sấu Hoa Cà, Khu Phố 1, P. Thạnh Lộc, Quận 12, HCM-Ville.
  • Téléphone +84-87 16 93 04
  • Télécopie : +84-87 26 86 20
  • Visite de la ferme : tous les jours de 09h00 à 21h00

Touristes étrangers à Hô Chi Minh Ville ou Saigon

Ecrit par Guide francophone vietnam sur . Publié dans Nouvelle Voyage Vietnam

Touristes étrangers à Hô Chi Minh Ville ou Saigon: Hô Chi Minh Ville a accueilli en cinq mois 1,85 million de touristes étrangers, une hausse de 5% en variation annuelle, dont 301.000 personnes pour le seul mois de mai (+3,7%).

Le chiffre d’affaires du tourisme en mai s’est établi à 7.810 milliards de dôngs, une hausse de 4% sur un an, portant à 39.670 milliards de dôngs celui en cinq mois.

Ce résultat est dû aux activités de promotion du tourisme dans le pays et à l’étranger comme le Festival gastronomique de Phuong Nam, le Festival de fruits du Nam Bô, la publication de livres sur le tourisme en vietnamien et leur version anglaise, la création d’un site web sur le tourisme, etc.

En juin, le Service municipal du tourisme continuera d’améliorer la qualité des produits touristiques et des services, de développer le tourisme fluvial, de monter des spectacles, d’améliorer les infrastructures touristiques et d’organiser des programmes de promotion du tourisme.

Selon le Département général des statistiques, en avril, 690.440 étrangers sont partis en voyage au Vietnam, une hausse de 11,7%. Le pays a ainsi accueilli près de 2,7 millions de touristes étrangers sur les quatre premiers mois de l’année.

Hô-Chi-Minh-Ville (en français avec des traits d’union ; en vietnamien Thành phố Hồ Chí Minh), nommée jusqu’en 1975 Saïgon ou antérieurement Prey Nokor (quand elle appartenait à l’empire khmer), est la plus grande ville du Viêt Nam et son poumon économique, devant la capitale Hanoï.

Hô Chi Minh Ville dont le statut correspond à celui d’une province vietnamienne, se divise en 19 arrondissements et 5 districts possédant une superficie de 2 090 km2 pour une population de 7 400 100 habitants (2005).

Elle se trouve sur les rives de la rivière Saïgon. Située à proximité du delta du Mékong, cette ville est la métropole du Sud du pays. Elle n’était à l’origine qu’un village de pêcheurs khmer et devint à partir du xviie siècle une ville de peuplement vietnamien (et chinois) sous l’impulsion de la cour impériale des Nguyên à Hué. Pendant la colonisation française, elle fut d’abord la capitale de la Cochinchine, puis celle de l’Indochine française de 1887 à 1901. Après la partition du pays issue de la fin de la guerre d’Indochine, Saïgon devint la capitale de la République du Việt Nam (dès 1954).

Pendant la guerre du Viêt Nam, Saïgon était le siège du commandement américain ; son activité économique fut également dopée par la présence de centaines de milliers de soldats américains et son port était embouteillé par l’arrivée d’énormes importations de matériel. Sa prise par les communistes le 30 avril 1975 (chute de Saïgon), marqua la fin du conflit, et les vainqueurs débaptisèrent la ville au profit du nom de leur « leader » historique, Hồ Chí Minh, décédé plus de cinq ans auparavant.

Néanmoins, de nombreux Vietnamiens continuent de désigner l’ensemble de la ville sous le nom de « Saïgon », même si, officiellement, cette dénomination ne correspond plus qu’au seul centre de Hô-Chi-Minh-Ville.

Saïgon est une municipalité ayant le même niveau qu’une province du Vietnam. La ville a été divisée en 24 divisions administratives depuis décembre 2003.

Cinq de ces divisions (superficie : 1 601 km²) sont désignées comme rurales (huyen). Les districts ruraux sont Nhà Bè, Cân Gio, Hoc Mon, Cu Chi et Binh Chanh. Un district rural est composé de communes (Xa) et de cantons (Thi Tran).

Les 19 districts restants (superficie : 494 km²) sont désignés urbains ou suburbains (Quan). Cela comprend les districts numérotés de 1 à 12, ainsi que ceux de Go Vap, Tân Binh, Tan Phu, Bình Thạnh, Phú Nhuận, Thu Đức et Binh Tan. Chaque Quan est sous-divisée en quartiers (Phuong).

Depuis décembre 2006, la ville a 259 quartiers, 58 communes et 5 cantons.

Avant de devenir vietnamienne, Saïgon était le plus important port du Cambodge, sous le nom de Prey Kor. Occupé par des Annamites dès le xviie siècle, le site est alors baptisé Saïgon, puis entouré de murailles au xviiie siècle, avant d’être conquis par les Français en 1859. Saïgon sera alors connu pendant des années comme le « Paris de l’Extrême-Orient », bénéficiant d’un urbanisme espacé à la française. La brochure Indo-Chine du Comité de tourisme colonial du Touring club de France note en 1910 :

« Saigon se présente sous l’aspect d’un immense parc auquel la magnificence des plantes et le coloris de fleurs gigantesques contribuent à donner à cette cité, sur les autres villes d’Extrême-Orient, la supériorité de l’élégance. On peut passer agréablement une semaine à Saigon. »

Aujourd’hui, Hô-Chi-Minh-Ville a perdu l’essentiel de son patrimoine colonial en dehors des monuments et totalement perdu son caractère de « parc urbain ». Sa réputation est celle d’une ville sur-active et bruyante, qui a abandonné la palme du charme colonial à des villes telles que Phnom Penh, Vientiane ou surtout la beaucoup plus petite Luang Prabang.

Marche Ben Thanh à Saigon

Parmi les monuments les plus connus de la ville, on compte :

Sur la rue Đồng Khởi (ex-rue Catinat)

La cathédrale Notre-Dame, en brique rouge importée de Toulouse, sur le modèle de la cathédrale Notre-Dame de Paris mais de dimensions inférieures.

Sur le côté la grande poste centrale dont la charpente métallique fut conçue par Gustave Eiffel figurent deux cartes coloniales préservées à l’entrée.

L’hôtel Continental, construit en 1880 par Pierre Cazeau, l’écrivain André Malraux et sa femme y résidèrent entre 1924 et 19254.

L’hôtel Majestic, construit en 1925 pour la compagnie Huibon Hoa (créé par des associés originaires de Chine) dans le style colonial français5.

L’opéra ou « théâtre municipal » construit sur le modèle du Petit Palais à Paris, en 1900.

Sur le boulevard Nguyễn Huệ (ex-boulevard Charner)

Le très bel hôtel de ville de Hô-Chi-Minh-Ville

Sur le boulevard Lê Duẩn (ex-boulevard Norodom)

le palais de la réunification (ex-palais présidentiel construit à l’emplacement du palais de Norodom).

Édifices religieux, à part la cathédrale Notre-Dame

Les nombreuses pagodes que compte la ville : la pagode de l’empereur de Jade, la pagode de Giac Làm, la pagode Vinh Nghiêm…

Le temple hindou de Mariamman rue Trương Định (ex-rue Lareynière)

La mosquée indienne rue Đông Du (ex-rue de l’Amiral-Dupré)

L’église de Cha Tàm dans le quartier chinois de Cholon dont l’intérieur est un mélange de néogothique et de chinois. Le Christ est salué par des gongs.

Le temple dédié à la déesse Thien Hau, protectrice des navigateurs, situé également à Cholon (rue Nguyen Trai) et construit dans le style chinois.

Lycée à Ho Chi Minh Ville: Le grand lycée de Hô-Chi-Minh-Ville a porté jadis le nom du grand lettré vietnamien Truong-Vinh-Ky.

Marchés à Ho Chi Minh Ville: Marché de Ben Thanh (le plus touristique de la ville mais non le plus grand)

Marché de Binh Tay dans le quartier chinois de Cholon (qui veut dire « grand marché » en vietnamien).

Musées à Ho Chi Minh Ville: Musée de la Révolution où une panoplie d’avions, hélicoptères et autres véhicules sont exposés dans les jardins.

Musée de Hô-Chi-Minh-Ville, situé dans les anciens locaux de la Compagnie des messageries maritimes, bâtiment en brique et plus ancien vestige français. En effet, Saïgon a été la tête de ligne asiatique du transport maritime de passagers et de fret, entre Marseille et l’Extrême-Orient pendant la période coloniale.

Gratte-ciel: La tour financière Bitexco d’Hô-Chi-Minh-Ville, construite par l’agence AREP est depuis octobre 2010 le plus haut gratte-ciel du Viêt Nam.

Développement durable du tourisme de Hô Chi Minh Ville

Ecrit par Guide francophone vietnam sur . Publié dans Nouvelle Voyage Vietnam

Développement durable du tourisme de Hô Chi Minh Ville: Le tourisme devient l’un des secteurs de pointe de l’économie de Hô Chi Minh-Ville en contribuant déjà à 11% de son PIB. La ville prend des politiques et des mesures pour le développer durablement.

Lors de ces premiers mois de l’année, la ville a reçu plus de 837.000 touristes étrangers qui ont généré un chiffre d’affaires de plus de 16.000 milliards de dôngs, soit une croissance de 9% en variation annuelle.

Hô Chi Minh-Ville possède plein de potentiels touristiques, des sites comme la cathédrale Notre-Dame, la Poste municipale, le Théâtre de la ville, les tunnels de Cu Chi…, des lieux de loisirs intéressants tels que zone touristique et culturelle de Suôi Tiên, parc culturel de Dâm Sen, zone touristique de Binh Quoi…, des marchés traditionnels incontournables dont ceux de Bên Thanh, d’An Dông et de Binh Tây, des hôtels pour hommes d’affaires, tels les New Word, InterContinental Asiana Saigon, Windsor Plaza, Legend Saigon et Continental, etc. En outre, possédant près de 1.000 km de rivières et de canaux la reliant à ses villages de métiers et vergers, la ville dispose de tout ce qu’il faut pour développer un tourisme fluvial.

En 2015, la ville compte recevoir la visite de plus de 19,3 millions de Vietnamiens et de 4,7 millions d’étrangers, et réaliser un chiffre d’affaires de plus 94.000 milliards de dôngs. Pour atteindre ces objectifs, elle privilégie le développement du tourisme culturel et fluvial, l’amélioration de ses services, le lancement de nouveaux produits et services, et applique nombre de mesures pour assurer la sécurité des touristes.

«La ville a effectué un important investissement dans le vestige des tunnels de Cu Chi et le site commémoratif de Sài Gon-Cho Lon-Gia Dinh. Dans le tourisme fluvial, elle a élaboré une réglementation du transport et investi dans la construction d’embarcadères. La ville appelle également les grands groupes à venir investir dans les produits touristiques de luxe pour attirer les hommes d’affaires. Enfin, certaines entreprises ont proposé aux autorités d’exploiter le tourisme côtier et maritime», a déclaré Nguyên Thi Hông, vice-présidente du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville.

Un concours de conception de souvenirs a été lancé du 11 mars au 25 août par l’Association des produits d’art, d’artisanat et de transformation du bois, en coopération avec le Service du tourisme de Hô Chi Minh-Ville, afin de présenter aux voyageurs les paysages, les sites culturels, les ouvrages d’architecture et les vestiges historiques de la ville.

La sécurité des visiteurs, un point important

Outre l’amélioration des sites touristiques et le lancement de nouveaux produits, la ville doit renforcer les mesures de maintien de l’ordre public et de sécurité de ses visiteurs.

Ville de Saigon

En effet, les vols, racolages, tromperies des chauffeurs de taxis leur causent des inquiétudes. Lors d’une récente réunion avec les dirigeants locaux, le ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme, Hoàng Tuân Anh, a demandé au secteur du tourisme de coopérer avec les branches concernées afin d’éviter les escroqueries et vols des touristes, d’améliorer la qualité des services de transport, ainsi que de protéger les investisseurs. Il faut créer des destinations amicales et sécuritaires.

M. Hông a affirmé que «la ville est déterminée à mettre fin à certaines mauvaises images de son tourisme. Elle renforcera les mesures de sécurité et la fourniture des informations nécessaires aux touristes, et améliorera les qualifications de ses ressources humaines».

Enfin, le contrôle des activités des voyagistes est important aussi. «Aujourd’hui, la ville a délivré la licence de commerce à seulement 563 compagnies internationales, 378 vietnamiennes et pour 9 bureaux de représentation étrangers. Il y a encore beaucoup de voyagistes qui sont dans une situation illégale», a souligné La Quôc Khanh, directeur adjoint du Service du tourisme de Hô Chi Minh-Ville.

Source CVN

Visite Saigon au fil de l’eau

Ecrit par Guide francophone vietnam sur . Publié dans Nouvelle Voyage Vietnam

Visite Saigon au fil de l’eau: Les agences de voyages au Vietnam ont organisé une cérémonie de présentation de ses croisières sur la rivière Saigon. Avec son dense réseau fluvial, Hô Chi Minh-Ville possède d’énormes potentialités pour le développement du tourisme fluvial.

Ville Saigon

«Nous nous concentrons sur l’exploitation des croisières fluviales, le développement des infrastructures touristiques concernées, pour faire de Hô Chi Minh-Ville un centre de services de bateaux touristiques, répondant aux besoins de découverte des visiteurs et contribuant à la préservation des valeurs culturelles et paysagères locales», a souligné Nguyên Thi Hông, maire adjointe de la ville.

Les croisières fluviales, un nouvel atout touristique de Hô Chi Minh-Ville.

Selon Trân Hùng Viêt, directeur général de Saigontourist, «à l’heure actuelle, six de nos sociétés proposent ce type de séjours». Il s’agit de la Compagnie de services de voyage, du Village touristique de Binh Quoi, de la Compagnie d’écotourisme de Cân Gio, de la Compagnie par actions Fiditour, de la Sarl du tourisme de Phu Tho, de la Compagnie par actions de croisière de Saigon du Sud.

On peut citer parmi les tours les plus fréquentés les lignes Bach Dang-Thanh Da, Bach Dang-autoroute Est-Ouest, Bach Dang-Phu My Hung, Bach Dang-tunnels de Cu Chi, Bach Dang-Maisons et jardins du 9e arrondissement, la découverte de la réserve naturelle de Cân Gio ainsi que la ligne Bach Dang-provinces de l’Ouest, de l’Est…

Saigon Vietnam

Tour autoroute Est-Ouest :

Itinéraire : Port de Bach Dang – Embarcadère de Nhà Rông – Pont de Khanh Hôi – Pont de Mong – Pont d’Ông Lanh – Pont de la lettre Y – Pont de Chà Và – Quai de Binh Dông. Moyen de transport : bateau. Durée : une heure 30 minutes l’aller-retour. Départ tous les jours à 19h30. Samedi, dimanche et jours fériés, deux départs : 17h30 et 19h30.

Tour Bach Dang – Binh Quoi :

Départ de l’embarcadère de Thu Thiêm à travers les sites suivants: usine de Ba Son, pont de Thu Thiêm, pont de Saigon, péninsule de Thanh Da-Binh Quoi Da. Visite et déjeuner ou dîner à la zone touristique de Binh Quoi No1 ou à la zone touristique Binh Quoi N°2. Moyen de transport : bateau à grande vitesse. Durée : 3 heures.

Offre spéciale pour les week-ends et jours fériés : les touristes sont invités à déguster des buffets intitulés «Exploitation du Nam Bô occidental» à la zone touristique de Binh Quoi N°1 ou «Délices côtiers» à la zone touristique Binh Quoi N°2. Le bateau part à 17h00 et revient à 21h30.

Tour Bach Dang-tunnels de Cu Chi :

Départ du quai de Bach Dang, visite à la péninsule de Thanh Da-Binh Quoi, pont de Binh Loi, marché aux céramiques de Lai Thiêu, province de Binh Duong, carrefour de Bên Cat, visite des tunnels de Cu Chi. Moyen de transport : bateau à grande vitesse. Durée : 4 heures l’aller-retour.

Carte des circuits sur la rivière Saigon.

Tour Bach Dang-Île aux singes – Mangrove de Rung Sat-Cân Gio :

Moyen de transport: bateau à grande vitesse. Itinéraire: Quai de Bach Dang – Port de Nhà Rông – Pont de Tân Thuân – Carrefour de Dèn Do (feu rouge) – Phu Xuân – Entrepôt d’essence de Nhà Bè – Ferry de Binh Khanh. Visite de l’Île aux singes, de l’ancienne base militaire de Rung Sat…

Tour Bach Dang – Zone touristique de Vàm Sat :

Itinéraire: Quai de Bach Dang – Port de Bên Nghé – Pont de Tân Thuân – Carrefour de Dèn Do (feu rouge) – Phu Xuân – Entrepôt d’essence de Nhà Bè – Visite de la zone touristique de Vàm Sat (pêche aux crabes, observation des crocodiles, visite de Dâm Doi (marais aux chauve-souris), Tràm Chim (réserve ornithologique)…

Tour Bach Dang – Maison et jardin de Long Phuoc :

La peche des fruits de mer

Itinéraire : Quai de Bach Dang – Port de Saigon – Carrefour de Dèn Do (feu rouge) – Port de Cat Lai – Îlot de Dua (cocotiers) – Terrain de golf de Nhon Trach – Passerelle autoroutière de Long Thành – Maison de Long Phuoc – Pagode de Bao Thap…

Moyen de transport : bateau à grande vitesse. Durée : 4 heures l’aller-retour.

Tour Bach Dang – Nouvelle cité de Phu My Hung :

Itinéraire: Quai de Bach Dang – Port de Nhà Rông – Port de Saigon – Bên Nghé – Pont de Phu My – Carrefour de Dèn Do – Rivière de Nhà Bè – Confluent de Phu Xuân – Pont de Phu Xuân-Phu My Hung. Moyen de transport : bateau à grande vitesse. Durée : 90 minutes l’aller-retour, sans compter le temps de visite et de shopping.

En outre, les unités relevant directement de Saigontourist sont également chargées d’organiser des tours par voie fluviale en direction des provinces de l’Ouest et du Nam Bô occidental.

L’agence du tourisme informe de ses tours fluviaux dans ses brochures en différentes langues disponibles dans les hôtels et restaurants mais aussi au Service municipal de la culture, des sports et du tourisme. Le voyagiste a aussi ouvert des guichets au Port de Bach Dang et diffuse des informations dans les médias habituels.

Saigon - Ho Chi Minh ville

«Nous espérons continuer de recevoir le soutien des agences de voyages, des médias, des citadins et des touristes afin de généraliser cette forme de tourisme à Hô Chi Minh-Ville», a déclaré Trân Hùng Viêt.