Articles marqués avec ‘Guide francophone Saigon’

Circuit 2 jours Delta du Mékong

Circuit 2 jours Delta du Mékong

Ecrit par Guide francophone Vietnam Blog sur . Publié dans 3.Le Sud du Vietnam, E.Voyage au Vietnam, Nouvelle Voyage Vietnam

Allez plus loin dans le Delta et enfoncez-vous dans la jungle de palmiers pour découvrir la vie rurale de cette région fascinante.

Vous rendrez visite aux fermiers et comprendrez comment se débrouillent les habitants de cette région du monde.

LES POINTS FORTS

La première visite de la journée vous fera découvrir le marché flottant de Cai Bè, puis vous visiterez un petit marché d’artisans avec ses ateliers traditionnels de fabrication de bonbons, de soufflage de riz et de maïs.

Retour sur l’eau pour une balade en barque à rames à travers les arroyos paisibles du Delta.

Votre déjeuner traditionnel vous sera servi dans un joli restaurant sur pilotis.

L’après-midi sera consacré à la visite d’un atelier traditionnel de fabrication de briques, à un petit périple en “Xe Loi” ce moyen de transport typique du delta du Mékong, vous roulerez à travers les ruelles d’un petit village , et profiterez de l’occasion pour visiter d’autres ateliers, où les techniques ont très peu évoluées avec le temps.

Profitez du retour à Saigon pour apprécier les paysages et les scènes de vie des gens du fleuve, une fois de retour à Saigon, nos navettes vous accompagneront à votre hôtel.

PROGRAMME DÉTAILLÉ

Circuit 2 jours Delta du Mékong
Marché flottant – Circuit 2 jours Delta du Mékong

>>> Voir aussi les circuits voyage sur mesure au Vietnam de l’agence de voyage au vietnam

Jour 1 – Circuit 2 jours Delta du Mékong:

Matin:

8h00: Votre guide vous rejoint dans le lobby de votre hôtel pour vous accompagner en minivan jusqu’au ponton de Tan Cang.

8h15: Départ de Saigon, passage en bateau devant la fameuse tour Bitexco, puis vous vous éclipser en naviguant sur les étroits canaux de Saigon et au bout de 15 minutes les paysages urbains commencent à changer pour laisser place à la nature luxuriante.

Un petit déjeuner léger vous sera servis à bord avec au menu des Banh Mi (le traditionnel sandwich Vietnamien) accompagné d’un Ca Phe Sua Da (Café Glacé Vietnamien) le parfait compagnon du Banh Mi, mais aussi des fruits frais à volonté.

09h00: Visite du marché de Can Giuoc. Ce marché au bord de la rivière au porte du Delta du Mékong, est très vivant et coloré; vous aurez de nombreuses possibilités de faire de jolies clichés…

10h00: Profiter d’un bref arrêt à une pagode; ou votre guide vous expliquera l’importance du bouddhisme pour les habitants du Delta.

10h30: Vous voici au porte du Delta du Mékong. En vietnamien, ce cours d’eau est nommé Song Cuu Long – ce qui signifie le “fleuve des Neuf Dragons” en référence aux neuf branches du delta qui se jetaient encore en mer de Chine au début du siècle dernier.

Midi:

12h00: Visite d’un atelier traditionnel de fabrication de briques

12h30: Petit périple en “Xé Loi”, ce moyen de transport si typique du delta

13h00: Profiter de votre déjeuner en appréciant la vue depuis un petit restaurant local situé au bord de l’eau…

14h00: Après votre repas, on continue la visite du village de Ben Tre. Cette fois au programme visite d’un atelier de tissage de matelas. Puis vous rembarquerez sur notre bateau pour découvrir comment fabriquer les bonbons à la noix de coco (spécialité locale de Ben Tre).

15h00: Arrivée à votre Lodge magnifique. Temps libre.

Jour 2 – Circuit 2 jours Delta du Mékong:

Lodge Delta du Mékong
Lodge Delta du Mékong

9h00: Profitez de votre petit déjeuner.

9h45: Visite de Cai Be et de son marché flottant pour voir comment les marchands locaux font des affaires directement depuis leur bateau.

11h15: Petit balade au fil de l’eau sur les arroyos à bord d’une barque en bois pour naviguer comme les locaux au milieu des cocotiers et de la nature luxuriante.

13h00: Visite d’une ferme piscicole, une des principales activités du delta du Mékong.

13h30: Profitez de votre déjeuner traditionnel de cuisine vietnamienne en appréciant la vue depuis un petit restaurant local au bord de l’eau

14h30: Après votre repas, retour au bateau et départ pour Saigon.

16h30: Arrivée à Saigon et retour en Minivan à votre hôtel toujours accompagné par notre équipe.

Fin de nos services !

PRESTATION

Services compris

  •     Voiture privée, climatisée et confortable avec chauffeur
  •     Guide francophone
  •     Les repas mentionnées dans le programme (B: Petit déjeuner; L: Déjeuner; D: Dîner)
  •     Entrés des sites mentionnés
  •     Transports tels que décrits dans le programme.

Services non compris

  •     Dépenses personnelles, boissons
  •     Tous les services non mentionnés dans le programme.
  •     Pourboires aux guides et chauffeurs.
La zone touristique Vàm Sat à la Réserve Cân Gio

La zone touristique Vàm Sat à la Réserve Cân Gio

Ecrit par Guide francophone vietnam sur . Publié dans Nouvelle Voyage Vietnam

La zone touristique Vàm Sat à la Réserve Cân Gio: La zone touristique de Vàm Sat se situe dans la Réserve naturelle de Cân Gio (Sud), classée par l’UNESCO. Un endroit idéal pour renouer avec la nature pendant le week-end ou les fêtes.

À 50 km de Hô Chi Minh-Ville, la zone touristique de Vàm Sat fait partie de la Compagnie par actions du tourisme de Phu Tho relevant de la compagnie générale de tourisme de Saigon

Le «parc aux oiseaux» couvre plus de 602 hectares. Dans ce royaume vert, on dénombre plus de 200.000 volatiles appartenant à 26 espèces différentes, et on peut y reconnaître facilement les aigrettes, les hérons et bien d’autres échassiers. Une faune unique qui donne vie à ce «poumon vert», et qui offre une excellente pause détente pour sortir d’une Hô Chi Minh-Ville bouillonnante.

Les cigognes et les hérons construisent souvent leurs nids dans les arbres chà là et dà. Ils savent protéger leurs œufs des prédateurs, tels que les serpents ou les singes, mais aussi prévenir leurs chutes éventuelles.

Les oisillons naissent pendant la saison des pluies, entre mai et octobre. Les petits, souvent au nombre de trois, vivent dans le nid  jusqu’au moment où ils peuvent voler et chercher leur nourriture. Il faut dire qu’autour du «parc aux oiseaux», la nature est généreuse : les rivières et marais leur fournissent une nourriture abondante, avec notamment les crevettes.

Profiter des petits plaisirs de la nature

Le «Dâm Doi» (le marais aux chauves-souris) est un lieu des plus atypiques de Zone touristique de Vàm Sat.

À bord d’un petit bateau, le garde-forestier emmène les visiteurs à travers le dédale des canaux pour découvrir les mangroves luxuriantes où des milliers de chauves-souris d’une envergure de près d’un mètre s’y abritent. Pour sauvegarder ces dernières, peu de personnes sont autorisées à se rendre dans la région, et uniquement sous la conduite étroite des gardes-forestiers.

Pourquoi ne pas se laisser tenter par la pêche au filet des poissons thoi loi (Periophthalmus schlosseri), découvrir les métiers liés au sel, attraper des crabes, ou encore se promener à travers la mangrove ?

Les visiteurs peuvent profiter de passer des moments avec des pêcheurs du cru, et accompagner les habitants dans leurs activités quotidiennes. Et pour les plus «écolos» et soucieux de la protection de la planète, il est aussi possible de participer à un programme de plantation d’arbres.

La zone touristique Vàm Sat à la Réserve Cân Gio

La zone touristique Vàm Sat à la Réserve Cân Gio

Pour les amateurs de sensations fortes, n’hésitez pas à vous frotter aux crocodiles ! Que diriez-vous d’une petite course à bord de bateaux spéciaux en composite ?

Les crocodiles ne peuvent pas endommager ou faire chavirer ce type de bateau malgré leur force inouïe. Plus de 40 crocodiles nourris dans un des marais de Vàm Sat vous attendent !

La gastronomie est également un atout du site, grâce aux plats populaires de Cân Gio à base de crevettes, de poissons et de légumes très répandus dans la région. Ce sont des mets délicieux et introuvables dans d’autres localités. Notre agence de voyage locale francophone à Saigon propose des sorties avec service de guide francophone et voiture chauffeur prive pendant le voyage.

Source CVN

Balade en bateau sur la rivière des Parfums à Hué

Balade en bateau sur la rivière des Parfums à Hué

Ecrit par Guide francophone vietnam sur . Publié dans Nouvelle Voyage Vietnam

Balade en bateau sur la rivière des Parfums à Hué: Ces trente dernières années, les promenades en bateau sur la rivière Huong (rivière des Parfums) au son de la musique traditionnelle de Huê sont devenues incontournables pour les touristes. Un spectacle qui continue de fasciner et faire rêver.

L’ancienne cité impériale de Huê (province de Thua Thiên-Huê, Centre) est célèbre non seulement pour ses tombes royales et son ancienne citadelle, mais aussi pour le chant de Huê (ca Huê en vietnamien). Avec l’essor du tourisme, le chant s’est joint aux excursions en bateau le long de la rivière des Parfums. Une expérience immanquable pour quiconque voyage dans la région.

Ce chant existe depuis plus de trois siècles sur les terres de Thuân Hoa – Phú Xuân (actuelle province de Thua Thiên-Huê). Il s’agit d’un genre musical traditionnel typique de la région de l’ancienne capitale impériale Huê. La musique et les chansons de Huê proviennent de la musique de la cour. Il a pris la forme de musique de chambre au début du XIXe siècle sous la dynastie des Nguyên (1802-1945) et atteignit son apogée sous le roi Tu Duc (1829-1883). Pendant la deuxième moitié du siècle, cette musique s’enrichit et se popularisa avec les airs ho et ly et des chants folkloriques de la région de Binh Tri Thiên (Centre). On compte actuellement une soixantaine d’airs.

Au cours de la première moitié du XXe siècle, ce genre a été porté sur la scène et donna un nouveau style du théâtre traditionnel appelé ca kich Huê (drame chanté).

Patrimoine culturel immatériel national

Les instruments jouent un rôle important dans les airs et les chansons de Huê et les pièces instrumentales peuvent être interprétées sans accompagnement. Il est indispensable d’utiliser des instruments tels que la cithare à seize cordes, le luth à quatre cordes, la viole à deux cordes, le monocorde et la flûte.

Un art musical qui a récemment acquis toutes ses lettres de noblesse. Le chant de Huê a, en effet, été reconnu en juin dernier en tant que patrimoine culturel immatériel national par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme.

Ce chant attire de plus en plus de touristes vietnamiens et étrangers lors des séances de représentation sur la rivière des Parfums. «Maintenant que le chant de Huê fait partie du patrimoine national, nous essayons de faire en sorte d’améliorer la qualité des concerts sur la rivière des Parfums. En outre, nous collaborerons avec les autorités de la ville et les clubs spécialisés pour restaurer le chant de Huê en tant que chant de chambre dans les palais et les maisons-jardins, afin d’en faire un produit culturel original et attractif pour les touristes», informe un représentant de du Service de la culture, des sports et du tourisme de la ville de Huê.

La province de Thua Thiên-Huê rassemble depuis longtèmps ces chansons anciennes, mais elle a accéléré récemment le rythme. Elle organise des conseils d’évaluation chargés de veiller à la qualité des concerts donnés sur la rivière des Parfums, tout en honorant les artistes qui ont contribué et contribuent encore à la préservation et à la diffusion du chant de Huê.

Une balade en bateau recommendé sur rivière des Parfums (Song Huong à Hue).

Les visiteurs peuvent profiter cette balade en bateau sur la rivière des Parfums (rivière Huong) à Hue dans la soirée, la ville de Huê se pare de ses plus belles lumières, et le pont Truong Tiên brille de mille feux. Grace à cen petit voyage, les voyageurs passent un bon moment à visiter la ville Hue tranquille sur l’eau. Sur le bateau, les chanteurs et musiciens apparaissent en costumes traditionnels, saluent le public et commencent la représentation. Le son mélancolique des instruments traditionnels résonne dans la nuit, brisant le silence et la quiétude.

Balade en bateau sur la rivière des Parfums à Hué

Balade en bateau sur la rivière des Parfums à Hué

Les artistes performent avec hardiesse devant des touristes envoûtés par les sons. Les distances s’effacent, des amitiés se créent, des souvenirs qui resteront sans doute à jamais dans les esprits. Avant de se dire au revoir, les touristes et les musiciens déposent des lampions sur la rivière, souhaitant un jour se rencontrer de nouveau dans cette ville impériale.

Ville de Hué: Hué (du vietnamien Huế) est l’ancienne capitale impériale du Viêt Nam (1802-1945). Elle est située au centre du pays, juste au sud du fameux 17e parallèle, non loin de la mer. Le fleuve Sông Hương (rivière des Parfums) la traverse et sépare la vieille ville au nord de la cité moderne au sud.

Hué est aujourd’hui la capitale de la province de Thừa Thiên et vit essentiellement de la pêche et du tourisme. Sa population est d’environ 340 000 habitants. Elle est desservie par l’aéroport international de Phú Bài et la gare de Hué.

Le fait qu’elle a été capitale impériale du Viêt Nam (appelé à l’époque par les occidentaux empire d’Annam), donne un caractère particulier à Hué à laquelle la culture aristocratique des mandarins, la finesse de la poésie de ses lettrés et l’agilité intellectuelle de ses habitants confèrent tout son charme. (Selon: Wikipedia)

Le tourisme au fil de l’eau du Vietnam

Ecrit par Guide francophone vietnam sur . Publié dans Nouvelle Voyage Vietnam

Le tourisme au fil de l’eau du Vietnam: Sur les premiers mois de 2015, l’afflux de touristes vers les destinations phares de la province centrale de Quang Nam comme l’ancienne cité de Hôi An, le sanctuaire My Son, a doublé voire triplé par rapport à l’année dernière. De plus, ces touristes privilégient de nouveaux tours insolites – par voie fluviale notamment – initiés par le service du tourisme de Quang Nam.

La croisière sur la rivière Thu Bôn pour se rendre à Cua Dai est aujourd’hui opérationnelle et attire de nombreux touristes. Dès le début de l’année, plusieurs croisières sur cette rivière sont plébiscitées comme «En barque sur la rivière» ou «Regarder le coucher du soleil», tout en découvrant la vie des habitants du village écotouristique de Trà Nhiêu et des pêcheurs de Cua Dai. Citons également «Vivre en pleine eau» et toutes sortes d’aventures accompagnées de découvertes de la culture montagnarde de Dông Giang et de Tây Giang.

Il s’agit-là d’une nouvelle méthode pour visiter les régions avoisinantes. Ces circuits présentent des villages écologiques, des villages de métiers traditionnels et profitent directement aux habitants du coin.

Lors de ces parcours, les touristes découvriront des villages de métiers tels Kim Bông-spécialisé dans la menuiserie, Thanh Hà (céramique) mais aussi Triêm Tây pour appréhender la valeur culturelle des terres et déguster de bons petits plats avec la population locale le long de la rivière.

Sortir des sentiers battus

Certaines agences de voyage proposent des circuits empruntant les voies fluviales au départ de Hôi An et à destination de Câu Lâu, district de Duy Xuyên. Puis place à la découverte des tours-sanctuaires de My Son. Par ailleurs, elles ont ouvert d’autres excursions entre Hôi An et Dà Nang ou Quang Ngai sur différentes thématiques : les coraux à Son Trà (Dà Nang), la découverte de l’îlot Chàm (Hôi An), de Ly Son (Quang Ngai), etc.

Village Tra Que Hoi An

Récemment, plus de 150 voyagistes, hôtels et restaurants basés à Hôi An ont organisé un sondage sur Son Trà afin d’élaborer des programmes reliant les deux sites. Les cadres du Service touristique de la province de Quang Nam ont également effectué des enquêtes dans le but de relier l’îlot Chàm et Ly Son et s’orientant de plus en plus vers l’exploitation de tours domestiques.

Selon les agences de voyage, si de plus en plus de touristes arrêtent leur choix sur ces tours domestiques, c’est en raison de leur nouveauté et de leur originalité.

Selon Dinh Thi Thu Thuy, directrice du Bureau du commerce et services touristiques de Hôi An, en 2015, Hôi An continue à investir pour mieux faire connaître les villages de métier autour de la ville, l’îlot Chàm ou encore le village d’An My, spécialisé dans les herbes aromatiques. Et d’appeler les voyagistes à exploiter des produits touristiques en lien avec l’eau (bateaux-restaurant, restaurants flottants, etc.).

Source CVN

Développement durable du tourisme de Hô Chi Minh Ville

Ecrit par Guide francophone vietnam sur . Publié dans Nouvelle Voyage Vietnam

Développement durable du tourisme de Hô Chi Minh Ville: Le tourisme devient l’un des secteurs de pointe de l’économie de Hô Chi Minh-Ville en contribuant déjà à 11% de son PIB. La ville prend des politiques et des mesures pour le développer durablement.

Lors de ces premiers mois de l’année, la ville a reçu plus de 837.000 touristes étrangers qui ont généré un chiffre d’affaires de plus de 16.000 milliards de dôngs, soit une croissance de 9% en variation annuelle.

Hô Chi Minh-Ville possède plein de potentiels touristiques, des sites comme la cathédrale Notre-Dame, la Poste municipale, le Théâtre de la ville, les tunnels de Cu Chi…, des lieux de loisirs intéressants tels que zone touristique et culturelle de Suôi Tiên, parc culturel de Dâm Sen, zone touristique de Binh Quoi…, des marchés traditionnels incontournables dont ceux de Bên Thanh, d’An Dông et de Binh Tây, des hôtels pour hommes d’affaires, tels les New Word, InterContinental Asiana Saigon, Windsor Plaza, Legend Saigon et Continental, etc. En outre, possédant près de 1.000 km de rivières et de canaux la reliant à ses villages de métiers et vergers, la ville dispose de tout ce qu’il faut pour développer un tourisme fluvial.

En 2015, la ville compte recevoir la visite de plus de 19,3 millions de Vietnamiens et de 4,7 millions d’étrangers, et réaliser un chiffre d’affaires de plus 94.000 milliards de dôngs. Pour atteindre ces objectifs, elle privilégie le développement du tourisme culturel et fluvial, l’amélioration de ses services, le lancement de nouveaux produits et services, et applique nombre de mesures pour assurer la sécurité des touristes.

«La ville a effectué un important investissement dans le vestige des tunnels de Cu Chi et le site commémoratif de Sài Gon-Cho Lon-Gia Dinh. Dans le tourisme fluvial, elle a élaboré une réglementation du transport et investi dans la construction d’embarcadères. La ville appelle également les grands groupes à venir investir dans les produits touristiques de luxe pour attirer les hommes d’affaires. Enfin, certaines entreprises ont proposé aux autorités d’exploiter le tourisme côtier et maritime», a déclaré Nguyên Thi Hông, vice-présidente du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville.

Un concours de conception de souvenirs a été lancé du 11 mars au 25 août par l’Association des produits d’art, d’artisanat et de transformation du bois, en coopération avec le Service du tourisme de Hô Chi Minh-Ville, afin de présenter aux voyageurs les paysages, les sites culturels, les ouvrages d’architecture et les vestiges historiques de la ville.

La sécurité des visiteurs, un point important

Outre l’amélioration des sites touristiques et le lancement de nouveaux produits, la ville doit renforcer les mesures de maintien de l’ordre public et de sécurité de ses visiteurs.

Ville de Saigon

En effet, les vols, racolages, tromperies des chauffeurs de taxis leur causent des inquiétudes. Lors d’une récente réunion avec les dirigeants locaux, le ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme, Hoàng Tuân Anh, a demandé au secteur du tourisme de coopérer avec les branches concernées afin d’éviter les escroqueries et vols des touristes, d’améliorer la qualité des services de transport, ainsi que de protéger les investisseurs. Il faut créer des destinations amicales et sécuritaires.

M. Hông a affirmé que «la ville est déterminée à mettre fin à certaines mauvaises images de son tourisme. Elle renforcera les mesures de sécurité et la fourniture des informations nécessaires aux touristes, et améliorera les qualifications de ses ressources humaines».

Enfin, le contrôle des activités des voyagistes est important aussi. «Aujourd’hui, la ville a délivré la licence de commerce à seulement 563 compagnies internationales, 378 vietnamiennes et pour 9 bureaux de représentation étrangers. Il y a encore beaucoup de voyagistes qui sont dans une situation illégale», a souligné La Quôc Khanh, directeur adjoint du Service du tourisme de Hô Chi Minh-Ville.

Source CVN

Hô Chi Minh Ville 40 ans après sa liberation

Ecrit par Guide francophone vietnam sur . Publié dans Nouvelle Voyage Vietnam

Hô Chi Minh Ville 40 ans après sa liberation: Quarante ans après une guerre terrible pour l’indépendance et la réunification nationales, Hô Chi Minh-Ville est devenue le premier pôle économique, financier et de services du pays. Son essor entraîne un cercle vertueux avec des activités d’import-export et des investissements toujours plus importants.

Véritable locomotive économique du Sud, la mégapole abrite de nombreuses infrastructures modernes de rang mondial. La qualité de vie tend elle aussi à s’améliorer grâce au déploiement gagnant de nombreux projets environnementaux apportant une vraie plus-value à ses habitants.

Hô Chi Minh-Ville est un centre particulièrement attractif pour les investisseurs étrangers, en particulier dans des domaines-clés comme les hautes technologies et d’autres secteurs ayant essentiellement recours à la «matière grise».

Ville de SaigonVille de Saigon

Les infrastructures de transport ont été développées harmonieusement, de sorte de rapprocher les provinces limitrophes et de résoudre les embouteillages propres à une mégapole de plus de 10 millions d’habitants dans un avenir proche. Elles permettront également de consolider les liens commerciaux internationaux.

Découverte de la nature aux alentours de Saigon

Ecrit par Guide francophone vietnam sur . Publié dans Nouvelle Voyage Vietnam

Découverte de la nature aux alentours de Saigon: Cyclisme, promenade en forêt, travaux d’agriculteur…, il s’agit des circuits proposés par la zone d’écotourisme Kingfisher Nest Dông Nai, lesquels attirent de nombreux jeunes.

Situé à environ 80 km de Hô Chi Minh-Ville, cette zone est devenue un site de prédilection pour les randonneurs et tous ceux qui veulent pratiquer leur passion ou, plus simplement, se relaxer dans un cadre bucolique. Beaucoup d’associations choisissent aussi Kingfisher Nest Dông Nai pour organiser des activités de protection de l’environnement pour leurs employés.

Les circuits de ce genre ont lieu essentiellement le week-end. Faire du VTT dans la forêt est l’un des programmes des plus appréciés des jeunes : sur un trajet allant de 15 à 45 km, voire plus, les participants ont l’occasion de découvrir la forêt.

Les circuits «Une journée dans la peau d’un agriculteur», «Échange avec la population locale», «Ramassage d’ordures dans la forêt», «Randonnée à pied dans la forêt»…  sont proposés aux touristes, essentiellement des jeunes.

Vivre avec la natureForet de Dong Nai

Nguyên Tùng, domicilié dans le district de Thu Duc à Hô Chi Minh-Ville, partage que «c’est la première fois que je participe à une randonnée à pied dans la forêt. Le point d’arrivée est la maison d’une personne. Ici, pas de réseau de téléphonie, ni d’électricité, nous vivons en pleine nature. Un circuit de ce genre me donne beaucoup d’impressions».

Nguyên Thi Hang Nga, du 2e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville, considère que Kingfisher Nest Dông Nai est une destination intéressante pour une famille, surtout pour le week-end. «Tous les membres de la famille ont le plaisir de faire un marché rural, ou de cuisiner ensemble. C’est une bonne expérience pour une famille citadine», confie-t-elle.

Selon Nguyên Xuân Huong, de l’arrondissement de Tân Binh à Hô Chi Minh-Ville, les jeunes citadins devraient être encouragés à faire de tels tours.

Le patron de la zone d’écotourisme Kingfisher Nest Dông Nai est Nguyên Dinh Hiêu, 32 ans. Passionné de nature, il a créé cette zone en 2012, dans la perspective de lier développement touristique et protection de l’environnement. Autre avantage, Kingfisher Nest Dông Nai donne à la population locale des revenus stables.