Articles marqués avec ‘visite Hanoi’

L’éthnie O Du

Ecrit par Guide francophone vietnam sur . Publié dans Population

1Nom : O Du (Tay Hat)

Population : 301 habitants (l’an 1999)
Région : La province de Nghe An

L’éthnie O Du
Après le mariage, le couple habite dans la famille de la mariée. Plus tard, l’homme, la femme et leurs enfants déménageront dans la famille de l’homme. Ils suivent un calendrier particulier.

Leur langue appartient au groupe Mon Khmer mais n’est presque plus parlée. À présent les O Du parlent la langue des Thai et Kho Mu.

Ils font la culture sur brûlis, l’élevage d’animaux, la cueillette de fruits et de la chasse. Le tissage est le métier artisanal le plus répandu chez les habitants.

L’éthnie Nung

Ecrit par Guide francophone vietnam sur . Publié dans Population

OLYMPUS DIGITAL CAMERANom : Nung (Xuong, Giang, Nung An, Nung Loi, Phan Sinh, Nung Chao, Nung Inh, Qui Rin, Nung Din, Khen Lai)

Population : 856 412 habitants (l’an 1999)
Région : Les provinces de Lang Son, de Cao Bang, de Bac Kan, de Thai Nguyen, de Bac Ninh, de Bac Giang et de Tuyen Quang

L’éthnie Nung

Les Nung pratiquent le culte des ancêtres et vénèrent plusieurs dieux. Ils se regroupent en hameaux sur le flanc des montagnes.

La langue Nung appartient au groupe linguistique Tay-Thai. Leur écriture s’appelle Nom Nung et date du XVIIIè siècle. Il existe plusieurs airs populaires tels que les chants amoureux. Les fêtes occupent une place importante dans la vie culturelle des villages.

Les femmes et les hommes portent principalement des vêtements de couleur indigo.

Les Nung cultivent essentiellement le riz et le maïs. Ils font aussi pousser des plantes et des arbres fruitiers.

L’éthnie Ngai

Ecrit par Guide francophone vietnam sur . Publié dans Population

1
Nom : Ngai (Ngai Hac Ca, Lau Man, He, Sin, Dan, Le).

Population : 4 841 habitants (l’an 1999).
Région : Les provinces de Quang Ninh, de Bac Ninh, de Bac Giang, de Lang Son, de Cao Bang, de Bac Kan, de Thai Nguyen et à Ho Chi Minh-ville.

L’éthnie Ngai

Les Ngai pratiquent le culte des ancêtres et croient aux génies. Tous les hameaux ont leur temple et leur pagode. Les parents s’occupent du mariage de leurs enfants. L’homme est le chef de la famille. Les filles n’héritent pas.

Ils appartiennent au groupe linguistique Han. Les chants occupent une place importante dans la cour amoureuse. Les jeux et la danse font aussi partie du patrimoine.

Les Ngai vivent de la culture du riz et de la pêche. Les métiers artisanaux sont le tissage, la forge et la menuiserie. Ils font aussi de la chaux, des briques et des tuiles.

L’éthnie Muong

Ecrit par Guide francophone vietnam sur . Publié dans Population

1Nomde  L’éthnie Muong : Muong (Mol, Mual, Moi Bi, Au ta, Ao ta)

Population : 1 137 515 habitants (l’an 1999)
Région : Les provinces au nord, essentiellement à Hoa Binh et dans la région montagneuse de Thanh Hoa.

L’éthnie Muong
Les Muong pratiquent le culte des ancêtres et adhèrent au polythéisme. Les rites du mariage sont presque identiques à ceux des Kinh. Les nouveau-nés sont baptisés un an après leur naissance. Les cérémonies funèbres se déroulent dans un ordre précis.

La langue appartient au groupe linguistique Viet-Muong. Les Muong ont une longue tradition littéraire qui comprend des chants, des poèmes, des mythes et des proverbes. Les gongs, la viole à deux cordes, la flûte et le tambour font partie des instruments traditionnels. Les Muong célèbrent plusieurs fêtes annuelles.

L’homme porte un pantalon et une veste de la couleur de l’indigo. La femme porte un turban rectangulaire blanc, une jupe noire sur laquelle sont brodés des motifs multicolores tels que des fleurs et des dragons.

La culture du riz est l’activité principale. Les métiers artisanaux tels que le tissage et la vannerie rapportent des revenus additionnels aux habitants.

L’éthnie M’Nong

Ecrit par Guide francophone vietnam sur . Publié dans Population

1Nom : M’Nong (Bu dang, Preh, Ger, Nong, Prang, Rlam, Kuyenh, Chil Bu)

Population : 92 451 habitants (l’an 1999)
Région : Les provinces de Dak Lak, de Dak Nong, de Lam Dong, de Binh Duong et de Binh Phuoc

L’éthnie M’Nong

Les M’Nong croient à l’existence de plusieurs génies. Chaque village a une dizaine de maisons construites sur pilotis ou au sol. C’est une société matriarcale; les enfants portent le nom de leur mère. Les nouveau-nés sont baptisés un an après leur naissance.

La langue M’Nong appartient au groupe linguistique Mon-Khmer.

La femme porte une jupe longue enroulée à la taille et l’homme porte un cache-sexe.

La culture de riz sur brûlis est l’activité principale des habitants. La chasse et l’élevage d’éléphants rapportent quelques revenus additionnels. Les M’Nong pratiquent quelques métiers artisanaux tels que le tissage et la vannerie.

L’éthnie H’Mong

Ecrit par Guide francophone vietnam sur . Publié dans Population

1Nom : H’Mong (H’Mong Do (H’Mong rouge), H’Mong Trang (H’Mong blanc), H’Mong Lenh (H’Mong Hoa), H’Mong Si, H’Mong Den (H’Mong noir), H’Mong Sua (H’Mong Man)

L’éthnie H’Mong

Population : 787 604 habitants (l’an 1999)
Région : Les provinces de Ha Giang, de Tuyen Quang, de Lao Cai, de Yen Bai,de Lai Chau, de Son La, de Cao Bang et de Nghe An.

L’éthnie H’Mong

Chaque lignée a un chef. Le mariage est libre mais les mariages consanguins sont interdits. Il y a peu de divorces.

La langue H’Mong appartient au groupe H’mong-Dao. Cette ethnie habite dans des maisons construites au sol. Elle mange de la viande séchée et des plats menamen et thang ce sont spécifique à leur culture. Le Nouvel an tombe au mois de décembre. Ils ne mangent pas de légumes pendant les trois jours de fête. La flûte de pan est un instrument populaire.

Les H’Mong confectionnent principalement leurs vêtements à la _top avec le chanvre qu’ils tissent eux-mêmes. La femme porte une jupe plissée très ample, une veste ouverte sur la poitrine, un plastron au dos, un tablier sur le devant de la jupe et des jambières.

L’activité économique repose sur la culture sur brûlis et en terrasse dans certaines localités. Les H’Mong cultive aussi le chanvre et des herbes médicinales.

L’éthnie Mang

Ecrit par Guide francophone vietnam sur . Publié dans Population

1Nom : Mang (Mang U, Xa La Vang)

Population : 2 663 habitants (l’an 1999)
Région : Les districts de Sin Ho, de Muong Te, de Phong Tho dans la province de Lai Chau et le district de Muong Cha dans le province Dien Bien

L’éthnie Mang
Les Mang pratiquent le culte des génies. Le mariage est libre. Ils se regroupent en lignées et habitent des maisons sur pilotis.

La langue appartient au groupe linguistique Mon-Khmer. Le tatouage du menton est la tradition chez les hommes matures. Les airs populaires font partie du patrimoine.

La femme porte une jupe longue et un chemisier court ouvert au devant montrant un morceau de tissu blanc avec plusieurs motifs. L’homme revêt le pantalon et une veste ouverte au devant.

Ils exercent la culture sur brûlis; les outils de travail sont rudimentaires. Les Mang font aussi de la vannerie.