Marché de Ben Thanh Saigon

Découverte du grand marché de Ben Thanh Saigon

Ecrit par Guide francophone Vietnam Blog sur . Publié dans Ho Chi Minh- Ville, Marchés, Nouvelle Voyage Vietnam

Étant un marché dynamique pendant la journée et un centre nocturne à la tombée de nuit, le marché de Ben Thanh Saigon est absolument une attraction incontournable de la ville la plus dynamique du Vietnam, Saigon.

Même si vous avez passé des années à faire des emplettes dans des centres commerciaux modernes, le shopping est devenu une tâche ordinaire pour vous, explorer un marché locaux asiatique est toujours une expérience exaltante.

>>> Lire aussi: Découverte de Ho Chi Minh ville à travers des lieux mystérieux

Marché de Ben Thanh dans le passé et au présent

Marché Ben Thanh Saigon
Marché Ben Thanh Saigon

>>> Voir aussi les circuits voyage sur mesure au Vietnam de l’agence de voyage au vietnam

Construit en 1870 par les colons français, le marché Ben Thanh est maintenant le marché le plus ancien et l’un des symboles de la ville de Ho Chi Minh. Cela en fait un incontournable pour tous les visiteurs se rendant dans cette ville vieille de 300 ans.

Aujourd’hui, le marché de Ben Thanh est niché dans une atmosphère très moderne  du district 1 – district le plus dynamique et plein de centres commerciaux, d’hôtels et de restaurants… de Ho Chi Minh Ville. Les circulations sont donc extrêmement pratiques.

Si vous voulez acheter des ingrédients frais, il faut se réveiller tôt. La plupart des kiosques de produit frais; comme viande, poisson, légumes,… sont ouverts tôt le matin tandis que d’autres restants commencent à 8-9h du matin.

Vous pouvez trouver ici presque tout, des aliments secs aux vêtements à un prix raisonnable. L’atmosphère du marché peut parfois être un véritable chaos, mais c’est une expérience excitante après tout.

De tard en après-midi à tard dans la nuit, les stands du marché sont fermés, mais plusieurs restaurants sont ouverts à l’extérieur dans les rues environnantes. Ces petits restaurants intéressants vous proposent une variété de choix: hot pot, grillades, fruits de mer, collations… Après la dégustation des plats locaux, vous levez et vous promenez le long du quartier qui a en peu de temps transformé en un marché de nuit de lumières et glamour.

Le marché de Ben Thanh apparaît de nos jours dans un grand nombre de publications, de films et d’articles en ligne. Votre voyage à Ho Chi Minh ville ne peut s’achever sans une visite du marché de Ben Thanh pour explorer le Vietnam authentique.

Que faire et de quoi manger au marché ?

Marché de Ben Thanh Saigon
Marché de Ben Thanh Saigon

Ben Thanh est d’abord une zone très connu pour la richesse de la cuisine vietnamienne. Un grand nombre de vendeurs et d’étals de nourriture dans la section des aliments du marché vous offrent des plats fraîchement préparés. Vous pouvez savourer différentes sortes de plats locaux; comme le crêpe vietnamienne, le galette de riz, le rouleau de printemps, le Hu Tieu…

Le soir, pendant que tous les stands du marché sont fermés; les petits restaurants sur le trottoir autour du marché s’ouvrent et le rendent extraordinairement animé région. Ne ratez pas de l’essayer au moins une fois la bière fraîche à un prix avantageux. Souhaitez vous mieux comprendre la vie quotidienne des habitants ? De quoi mangent-ils ? Viens juste ici et trouve la réponse.

Des vêtements, chaussures, sacs, bijoux aux ustensiles de cuisine, épicerie, gâteaux, bon café vietnamien… tout ce dont Saigonese a besoin pour sa vie quotidienne se trouve ici. Vous pouvez en apprendre en profondeur sur la vie locale et avoir une expérience utile pour faire des achats au Vietnam. Pour ceux qui aiment acheter des souvenirs à prix raisonnable, voici exactement l’endroit que vous recherchez. Outre les produits à usage quotidien, les touristes peuvent trouver ici une variété d’artisanat local accrocher. De petits cadeaux pour les amis et la famille chez vous; vous aident à rappeler le voyage à Ho Chi Minh Ville Vietnam.

Et n’oubliez pas de marchander les articles pour obtenir un prix plus avantageux ! Soyez confiant et préparer par avance vos négociations.

Mots-clés: marché de Ben Thanh Saigon, marché Ben Thanh Saigon, Marché Ben Thanh, voyage à Ho Chi Minh ville.

Marché Làng Vân

Les marchés campagnards du Nord

Ecrit par Guide francophone vietnam sur . Publié dans Marchés

Liés à l’histoire et aux souvenirs, les marchés campagnards du Nord sont connus de nombreuses générations. Selon la coutume, au début de l’année, chacun va au marché pour tenter d’attirer la chance.
Les marchés campagnards du Nord au printemps:
Au Nord, les marchés Viêng, Làng Vân et Nua sont visités au printemps. Le marché Viêng, dans la commune de Kim Thai, province de Nam Dinh, se distingue par le fait qu’il se déroule une seule fois. Il n’ouvre que le 8e jour du 1er mois lunaire. Il est différent des autres marchés mensuels, selon le calendrier lunaire, ouverts dans d’autres provinces. De plus, il revêt la particularité d’une foire printanière agricole. D’où provient son nom? Même les originaires de la province de Nam Dinh l’ignorent. Pourtant au marché Viêng, tout le monde repart satisfait avec ses achats, cadeaux offerts par le “génie de la Fortune”. Ici, les marchandises sont principalement constituées de semis et de produits agricoles. On y vend également des plantes d’agrément, des fleurs, des arbres fruitiers, etc. Les instruments aratoires occupent, eux-aussi, une place honorable. En effet, il est facile de trouver des charrues, des pioches, des paniers et même des palanches. On notera surtout la présence des inévitables boucheries qui vendent à des prix accessibles à la maigre bourse des paysans. Il n’y a aucun marchandage entre les vendeurs et acheteurs, comme d’ordinaire. Les opérations de ventes et d’achats disposent de significations spirituelles liées aux croyances populaires. On va au marché en espérant acheter quelque chose. Ces objets sont considérés comme un synonyme de bonheur. C’est pourquoi, le marché Viêng porte encore le nom de “marché de sollicitation du bonheur”.

Marché Làng Vân

Marché Làng Vân
Près de Hanoi, la commune de Vân Ha, district de Viêt Yên, dans la province de Bac Giang, est réputée pour son marché printanier Làng Vân ou village Vân. Il ouvre le douzième mois lunaire devant la maison communale. Ce marché est très vieux. En 1651, les mandarins du village constatèrent que pour faire prospérer l’industrie, le commerce et les métiers traditionnels, il fallait trouver un lieu pour les activités commerciales. Les vieux du village décidèrent que le devant de la maison communale, au bord de la rivière Câu, serait idéal pour accueillir le marché. Au marché Làng Vân, vous serez étonnés de la différence des marchandises, par rapport aux autres marchés. Les articles proposés sont plus beaux et de meilleure qualité. Les habitants du village Vân et d’autres aux alentours, y apportent des produits plus originaux. Ceux qui vendent des marchandises de mauvaise qualité sont sanctionnés. Ici encore, aucun marchandage entre les vendeurs et acheteurs n’est envisageable.

Marché Nua
Différents des marchés des régions montagneuses qui se tiennent chaque dimanche, les marché dans le delta du Nord se déroulent une fois tous les cinq jours. En dehors des marchés renommés à Hanoi, comme Mo, Cho Buoi, dans la région de Thach Thât, province de Hà Tây, le marché Nua conserve encore les traits particuliers des marchés septentrionaux. Situé dans la commune de Binh Phu, district de Thach Thât, province de Hà Tây, il est entouré par d’immenses rizières. Selon les vieux notables, jadis, le marché Nua se réunissait les 2e, 7e, 12e, 17e, 22e, 27e jours du mois lunaire. Peu important, il attire néanmoins un grand nombre de villageois des alentours, comme Huu Bang, Phu ô, Thach Xa, Chang Son Canh Nâu, etc. Pour les deux derniers jours de l’année les 22 et 27 décembre, de bon matin, des convois de personnes et de vélos chargés de produits agricoles de la région se rendent au marché. Dans ce dernier, il existe un atelier pour teindre les vêtements. Pour les habitants de Thach Thât, le marché Nua est le lieu où se déroulent les échanges, ventes et achats de marchandises. L’économie est une caractéristique précieuse de la population vietnamienne en général et de ceux de Thach Thât en particulier. C’est pourquoi, ce jour de marché, les habitants portent de vieux habits qu’ils font teindre. Dans le marché on rencontre encore des rémouleurs qui aiguisent les couteaux, les ciseaux, les faucilles, etc. Aujourd’hui, il est aisé de se rendre au marché Nua, grâce à la route Lang-Hoa Lac. En traversant cette région, il faut absolument prévoir le jour où le marché est ouvert. Ce dernier conserve les caractéristiques des marchés campagnards du Nord. Se plonger dans une telle atmosphère avec les sons vivants est un plaisir partagé par de nombreuses, notamment quand le printemps arrive. Dans tous les coins du pays, se tiennent des marchés du Têt. Pourtant, ce sont Viêng, Làng Vân et Nua qui sont les plus typiques du Nord.

Les marchés flottants

Les marchés flottants

Ecrit par Guide francophone vietnam sur . Publié dans Marchés

Les marchés flottants (Cho Noi) sont une forme de marchés particulièrement intéressante, que l’on retrouve surtout dans le delta du Mékong. Le marché voit la réunion de milliers de barques et bateaux.

Les marchés flottants

Les activités commerciales ont lieu toute la journée, mais le moment le plus fascinant est le matin, lorsque les barques arrivent encore débordantes de tous leurs produits agricoles: ramboutans, oranges, pamplemousses, mangoustans, durians ou encore des poissons d’eau douce, des serpents, des crabes des champs ou des crevettes.

Dans ce marché flottant, toutes les activités commerciales se déroulent sur l’eau. On y trouve même des cantines qui servent à manger. Les plus gros sont ceux de Nga Bay, Phong Dien ou Cai Rang (ville de Can Tho), Phung Hiep (province de Hau Giang), et Cai Be (province de Tien Giang). La plupart des produits agricoles et des fruits y sont vendus à des grossistes, qui les revendent ensuite à des usines de transformation, ou les envoient vers Hanoi et les provinces du Nord.

Les marchés montagnards

Les marchés montagnards

Ecrit par Guide francophone vietnam sur . Publié dans Marchés

Les marchés des régions montagneuses, où vivent généralement de nombreux groupes de minorités ethniques, ne sont pas seulement des lieux de commerce des marchandises, mais également des endroits de rencontre.

Les marchés montagnards

Les gens mettent parfois plusieurs jours pour se rendre à ces marchés pour venir acheter ou vendre des marchandises. Ces marchés ont des facettes multiples puisqu’on y joue de la flûte, on y chante et on y danse. C’est également un lieu de rendez-vous, où l’on se fait des amis… et des rencontres amoureuses, c’est pourquoi on parle de « marchés de l’amour » (Cho Tinh).

Marche flottant Phong Dien Can Tho

Les marchés vietnamiens

Ecrit par Guide francophone vietnam sur . Publié dans Marchés

Les marchés vietnamiens: L’un des aspects les plus intéressants des régions rurales du Vietnam sont les marchés de campagne où sont vendus ou échangés les produits agricoles.
Ces marchés ont une date précise, chaque semaine ou chaque mois. Dans les provinces du delta du Mékong, les marchés flottants sont très populaires et les produits sont transportés sur des barques ou des jonques. Dans les régions montagneuses, les marchés sont aussi un lieu de divertissement où les minorités ethniques, vêtues de leurs vêtements les plus colorés se rassemblent pour chanter et danser au son de la flûte.
Les marchés de campagne: La plupart des communes rurales du Vietnam possèdent leur place de marché. Le marché porte souvent le même nom que la commune. Ce type de marché est généralement appelé Cho Que, soit « marché de campagne ».
Il existe deux types de marché de campagne: les foires et les marchés de nuit. Les foires n’ont lieu que de façon périodique. Par exemple, les jours se terminant par un 3 ou un 8, soit les, 3, 8, 13, 18, 23 et 28 du mois. Depuis quelques temps, les plus grosses foires se tiennent également le dimanche. Ces gros marchés attirent souvent beaucoup de monde. Outre les produits locaux, on y retrouve également des produits industriels et de précieux produits de base provenant d’autres localités. Quant aux marchés de nuit (Cho Hom), ils attirent généralement moins de monde. Les gens y viennent avant tout y acheter des produits de base comme les fruits, l’huile, le sel, les légumes, et d’autres denrées comestibles. Ces marchés qui débutent généralement l’après-midi sont aussi appelés «marchés d’après-midi » (Cho Chieu).
Les marchés montagnards: Les marchés des régions montagneuses, où vivent généralement de nombreux groupes de minorités ethniques, ne sont pas seulement des lieux de commerce des marchandises mais également des endroits de rencontre.
Les gens mettent parfois plusieurs jours pour se rendre à ces marchés pour venir acheter ou vendre des marchandises. Ces marchés ont des facettes multiples puisqu’on y joue de la flûte, on y chante et on y danse. C’est également un lieu de rendez-vous, où l’on se fait des amis et des rencontres amoureuses. C’est pourquoi on parle de « marchés de l’amour » (Cho Tinh).

Marche flottant Phong Dien Can ThoMarche flottant Phong Dien Can Tho

Les marchés flottants: Les marchés flottants (Cho Noi) sont une forme de marchés particulièrement intéressante, que l’on retrouve surtout dans le delta du Mékong. Le marché voit la réunion de milliers de barques et bateaux.
Les activités commerciales ont lieu toute la journée, mais le moment le plus fascinant est le matin lorsque les barques arrivent encore débordantes de tous leurs produits agricoles: ramboutans, oranges, pamplemousses, mangoustans, durians ou encore des poissons d’eau douce, des serpents, des crabes des champs ou des crevettes.
Dans ce marché flottant, toutes les activités commerciales se déroulent sur l’eau. On y trouve même des cantines qui servent à manger. Les plus gros sont ceux de Nga Bay, Phong Dien ou Cai Rang (ville de Can Tho), Phung Hiep (province de Hau Giang), et Cai Be (province de Tien Giang). La plupart des produits agricoles et des fruits y sont vendus à des grossistes, qui les revendent ensuite à des usines de transformation ou les envoient vers Hanoi et les provinces du Nord.